Mieux connaître son client

Selon Bernard Boutboul, Directeur de Gira Sic Conseil, il semble que la restauration ne fasse plus rêver. On ne va plus assez au restaurant pour faire la fête, l'investissement n'en vaut pas la chandelle. Actuellement on lance beaucoup de concepts sans se préoccuper des attentes et des désirs du consommateur. La restauration pourrait s'inspirer du modèle de la grande distribution qui essaie de coller de plus en plus à la demande, grâce à des enquêtes de satisfaction régulières. Du côté de la restauration il semble que l'on ne fasse qu'un marketing de surface qui ne permet pas de fidéliser le client. Bernard Boutboul conseille de mettre en place des indicateurs fiables des performances réelles.
Vu dans Néorestauration N° 398
NDLR : Notons que les chaines de franchise font nettement mieux que les restaurateurs isolés en la matière.




Articles similaires

Ouvrir un terminal de cuisson en franchise

par MA - 3 jours

Il faut bien faire la différence entre boulangerie et terminal de cuisson. Voyons dans cet article le marché et ses tendances et l'avantage d'ouvrir un terminal de cuisson. Nous prendrons comme exemple la référence de ce marché, la franchise La Mi...

Franchise + Fenêtre = Opportunité sur un marché en croissance

par JC - 8 jours

Le marché de la fenêtre affiche des chiffres en hausse l'année dernière. Il constitue donc une opportunité de développement pour les entrepreneurs qui veulent lancer leur projet. Cependant, il est préférable de rejoindre un réseau plutôt que de dé...

Ce que vous devez savoir sur le métier de courtier

par MA et JS - un mois

Profil du courtier qu'il soit franchisé, salarié ou entrepreneur isolé Le courtier se charge d'analyser le besoin de son client afin de lui trouver l'offre la plus adaptée sur le marché en respectant son budget. Il devra rentrer en négociation si...

Informations clés

  • Crée le: 03/02/05 01:00

Les franchises qui recrutent