Mieux connaître son client

Selon Bernard Boutboul, Directeur de Gira Sic Conseil, il semble que la restauration ne fasse plus rêver. On ne va plus assez au restaurant pour faire la fête, l'investissement n'en vaut pas la chandelle. Actuellement on lance beaucoup de concepts sans se préoccuper des attentes et des désirs du consommateur. La restauration pourrait s'inspirer du modèle de la grande distribution qui essaie de coller de plus en plus à la demande, grâce à des enquêtes de satisfaction régulières. Du côté de la restauration il semble que l'on ne fasse qu'un marketing de surface qui ne permet pas de fidéliser le client. Bernard Boutboul conseille de mettre en place des indicateurs fiables des performances réelles.
Vu dans Néorestauration N° 398
NDLR : Notons que les chaines de franchise font nettement mieux que les restaurateurs isolés en la matière.




Articles similaires

Définir ma zone de chalandise

par Dominique Deslandes - 3 jours

Vous devrez vous intéresser à la zone géographique qui sera impactée par l'ouverture de votre point de vente. Certains critères sont à vérif...

Les matières premières du cordonnier

par Dorsaf Maamer - 4 jours

Peau animale transformée par des traitements chimiques et mécaniques et apprécié depuis toujours pour sa durabilité et son confort, le cuir e...

Une nouvelle dimension pour les animations en magasin

par Martine Malaterre - 5 jours

Séduire le consommateur via des animations magasin n’est pas nouveau et a toujours fait partie du marketing. Cependant, face aux exigences d’un client multicanal et hyper-connecté, ces opérations avaient été un peu délaissées.

Informations clés

  • Crée le: 03/02/05 01:00

Les franchises qui recrutent