Micro-entreprise et charges sociales

Un entrepreneur individuel soumis au régime fiscal de la micro-entreprise bénéficie-t-il de dispositions particulières en matière sociale ?

Depuis le 1er janvier 2004, un entrepreneur individuel imposé selon le régime fiscal de la micro-entreprise peut demander aux caisses sociales le calcul de ses cotisations provisionnelles sur la base du revenu qu'il estime réaliser au cours de l'année. Il s'agit ici d'éviter un calcul basé sur les revenus des années antérieures qui pourrait entraîner une régularisation de charges sociales trop importante. Aucune majoration de retard ne lui sera demandée s'il s'avère que son revenu réel dépasse le revenu estimé.

Il peut en outre bénéficier d'autres dispositifs, tels que l'exonération de charges sociales pendant un an mais aussi du différé et de l'échelonnement des cotisations sociales de la première année.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Les précautions à prendre avant d'intégrer un jeune réseau de franchise

par Julien Cadoret - 21 heures

Il se passe en moyenne 8 ans entre la création d’une enseigne et son lancement en franchise. Cette période permet au futur franchiseur de vérifier la solidité et la durabilité de son concept, de se constituer une assise financière ...

Comment intégrer un jeune réseau de franchise ?

par Julien Cadoret - 5 jours

Rejoindre un jeune réseau présente des avantages mais implique également des risques. A quoi faut-il faire attention avant de prendre une telle décision ? Quels sont les éléments négociables ? Et quelles sont les bases d’une bonne relation franchi...

Franchiser un concept : Qu'est-ce-que cela signifie ?

par Julien Cadoret - 6 jours

La franchise séduit de plus en plus d’entreprises qui souhaitent accélérer leur maillage du territoire et renforcer leur développement en limitant les investissements et les risques financiers. Réussir son lancement en franchise req...

Informations clés

  • Crée le: 16/03/07 01:00

Les franchises qui recrutent