Même une bonne idée doit être réalisée avec soin.

Le Troc Auto centre automobile semble être un exemple de bonne idée gâchée, provisoirement en tout cas.
Le développement a été rapide dans un premier temps; l'investissement était mesuré, l'idée paraissait évidente et les candidats étaient assez nombreux.
Mais très vite, certains concessionnaires se sont plaints d'un manque de services et d'apports de la part du concédant. Certes, ce dernier qui a fait faillitte depuis, ne prétendait pas être un véritable franchiseur (contrat de concession) mais n'apportait pas les services que les concessionnaires jugeaient nécessaire à leur réussite et à la rémunération versée au concédant.

Articles similaires

La multi-franchise : une opportunité sous conditions

par Audrey Caudron - 11 jours

Il est tentant pour un entrepreneur en franchise de profiter de la réussite de son premier point de vente pour en ouvrir d’autres dans le mêm...

L'ancien directeur de Carrefour proximité à la tête de la Fédération de l’Epicerie et du Commerce de Proximité

par ST - 6 mois

Le commerce de proximité est représenté par le SEFAG (syndicat de l'épicerie française et de l'alimentation générale), un syndicat qui a fusionné en décembre 2015 avec la fédération du commerce de proximité pour s'installe...

LES INTERVIEWS. Franchisés, donnez votre avis !

par Jean Samper - 8 mois

ac-franchise.com vous donne la parole pour mieux informer les candidats et les aider à choisir. Faites publier vos points de vue dans LE...

Informations clés

  • Crée le: 13/03/03 01:00

Les franchises qui recrutent