Mégastores textiles et baisse des rendements au M2

Suite à vos demandes, nous rééditons cette analyse : En 2001, les surfaces des chaînes spécialisées dans l'habillement ont augmenté plus vite que leurs chiffres d'affaires.

Les enseignes pensaient que la course aux mètres carrés supplémentaires créerait la différence sur la concurrence. Mais ce n'est pas toujours le cas.

L'explication : forcées de réaliser leurs implantations supplémentaires dans les plus petites agglomérations, moins coûteuses ou les seules encore disponibles, les chaînes ne pouvaient en espérer un chiffre d'affaires équivalent à celui des zones les plus fréquentées. Ensuite, la majorité des enseignes, à l'exception des réseaux dédiés aux hommes en ont fait de même, accroissant la concurrence. Résultat : les surfaces de vente ont progressé de 9,4 % en 2001, contre 8 % pour le CA global du secteur, selon l'Institut français de la mode - Centre textile de conjoncture et d'observation économique.

Quels sont les secteurs qui se sont le plus  étendus ? Les enseignes de tissu, portées par le groupe Heytens, arrivent en tête avec une progression de +23,5 %. Juste après, on trouve les réseaux de vêtements et d'articles de sport (+17,4 %), les chaînes de lingerie (+12,2 %) et d'habillement pour enfants (+9,7 %). Le prêt-à-porter féminin est resté plus modeste avec seulement 3,4 % de mètres carrées supplémentaires.

Ces investissements immobiliers ont surtout été opérés en 2001. Le bilan de l'année 2002 devrait, lui, montrer un ralentissement des concurrents et, on l'imagine, une augmentation relative des ventes.

Séverine Grumiaux


Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 17 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 22 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 24 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 05/09/03 02:00

Les franchises qui recrutent