Marché immobilier : l'avis d'un chasseur d'appartement

Dans un entretien accordé dans le cadre de l'Observatoire Cetelem, Thibault Chanel, chasseur d'appartement, intervenant de l'émission « Recherche appartement ou maison » sur M6 revient sur les critères de choix des particuliers en matière d'immobilier. Un bon outil d'information pour les franchises immobilières.
Selon lui ces choix sont très personnels et largement liés à la manière dont on a vécu, au cadre dans lequel on a été élevé. Il précise par l'exemple : « Si les gens ont vécu à Paris, l'ancien leur parle. Les gens qui s'installent à Paris, venant de Province, vont quant à eux chercher une carte postale – c'est-à-dire de l'Haussmannien, des immeubles du XVIII, ils vont choisir une ambiance selon les arrondissements. »
Pour lui, le rapport à l'acquisition n'a rien à voir avec les catégories socioprofessionnelles, « c'est un vrai état d'esprit ! ». Il y a les inquiets, ceux qui ont besoin d'être poussés un peu, les « hyperactifs » qu'il va falloir tempérer…
Plus concrètement, dans les critères de choix il y a bien sûr les données du marché et les données économiques sur lesquelles on ne peut pas intervenir. Il explique : « Il faut donc en premier lieu définir le budget et la surface. Ce rapport est souvent corrélé au choix de la localisation ».
Après, il parle des critères concernant le produit immobilier proprement dit et identifie trois catégories de critères :
les critères essentiels qui sont à l'origine de la motivation d'achat et répondent à un vrai besoin. Ils doivent impérativement être présents dans le logement qu'on achète. Il s'agit souvent du calme, de la luminosité, de l'accessibilité... ;
les critères secondaires sont à prendre en compte mais ne sont pas fondamentaux. Il peut s'agir d'une cuisine américaine, d'une cuisine séparée, de la présence d'une baignoire dans la salle de bains… ;
- les critères « cerise sur le gâteau » sont ceux qu'on rêverait d'avoir mais qui sont quasiment impossibles à obtenir avec le budget qu'on s'est fixé. Ils demandent en tout cas un temps de recherche beaucoup plus long. On peut parler des fameux balcons ou terrasses à Paris !

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 13 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 18 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 20 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 28/03/10 01:00

Les franchises qui recrutent