L'immobilier : un secteur aux multiples ressources pour les franchises

Après 10 ans de croissance continue, le marché de l'immobilier semble être arrivé à maturité mais on est habitué à sa croissance en escalier. Au cours du premier semestre 2008 les prix se sont stabilisés ou ont connu une très faible augmentation (0 à 2 %) bien qu'ils aient baissé dans certaines villes.
Cette stabilisation des prix est victime d'une crise financière brutale et qui se caractérise par un renchérissement du coût du crédit accompagné d'un durcissement des conditions de son octroi.
Et pourtant, maturité ne rime pas avec saturation. Les grandes enseignes qui dominent le secteur, et qui sont souvent organisées en franchise, ont maintenu jusque maintenant un développement soutenu à l'image de Guy Hoquet qui compte plus de 650 agences et cabinets d'affaires. Le fondateur de ce réseau du même nom n'a d'ailleurs pas hésité à s'exclamer «vive la crise!» lors de son intervention au dernier salon easyFairs Franchise de Paris. La crise offre en effet de nouvelles opportunités pour les réseaux de franchise au détriment des isolés .

Le marché français de l'immobilier en chiffres:

- 55% des transactions sont encore réalisées de particulier à particulier
- L'immobilier représente 70% du patrimoine des français
- Le taux de crédit en France à 15 ans pour un prêt de 150 000 € est de 4,8%
- Un candidat souhaitant intégrer un grand réseau d'agences immobilières doit compter environ 50000 € d'apport personnel pour un investissement total allant de 100 000 € à 150 000 €

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 17 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 21 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 23 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 04/11/08 01:00

Les franchises qui recrutent