L'hôtellerie de plein air, un secteur en progression

L'hôtellerie de plein air monte en gamme et on retrouve de plus en plus rarement l'appellation ‘camping'. Les réseaux du secteur de l'hôtellerie s'infiltrent de plus en plus dans ce marché.
La fréquentation des hôtelleries de plein air connait un succès grandissant. Le nombre de nuitées a augmenté de 2,8 % entre 2010 et 2011 malgré de mauvaises conditions météorologiques.

Un marché en pleine ascension

D'après une étude Xerfi faite en octobre 2011, en continuité des bons taux de fréquentation de ce genre d'hôtellerie au cours des années 2009 et 2010, c'est encore 107 millions de nuitées qui ont été recensées au cours de l'année 2011.
C'est une clientèle française qui a contribué à 95 % à la fréquentation de l'hôtellerie de plein air. Parmi les quelques 2 millions de touristes étrangers, on rencontre des européens, Allemands, Anglais Néerlandais.
Ce marché est lucratif, puisque le taux de résultat net atteint 11 % du chiffre d'affaires. Depuis dix ans, le chiffre d'affaires du secteur a doublé pour atteindre en 2011, 2 milliards d'euros (+ 5,3 %). Cette activité devrait encore progresser au cours de l'année 2013, (+ 4%) d'après les experts du groupe Xerfi, malgré un léger ralentissement en 2012 (+ 3,1 %).
Le taux de rentabilité de ce secteur est confortable, la profession de l'hôtellerie de plein air a dégagé un excédent brut d'exploitation de 24 % contre 17 % pour l'hôtellerie traditionnelle.
Mais il est de plus en plus difficile d'augmenter les prix et la concurrence est rude. Il faut également tenir compte d'un nouveau secteur qui est la location entre particuliers. C'est la différenciation des offres et des services qui influencent les consommateurs.

De plus en plus d'équipements haut de gamme

La Fédération Nationale de l'Hôtellerie de Plein Air (la FNHPA), annonce en Mai 2012, qu'un budget de 450 millions d'euros a été consacré, en 2011, à l'amélioration des équipements de loisirs dans les campings et à la création d'infrastructures tels que : piscines, installations sportives, restaurants et même spas. Cette montée en gamme explique la croissance du chiffre d'affaires des exploitants de ce marché.
On constate qu'un emplacement équipé de caravane ou de mobil home génère 5 à 10 fois plus de chiffres qu'un emplacement offert ‘nu'. Les établissements d'hôtellerie de plein air ayant un niveau de 4 ou 5 étoiles ont connus une hausse de fréquentation de 14,3 %, alors que les campings d'une seule étoile ont en même temps chuté de 7,8 %.
L'étude publiée par le groupe Xerfi (Le marché de l'hôtellerie de plein air en France et en régions : analyse du marché et des performances financières des campings – Paysage concurrentiel et axes de développement), indique que l'hôtellerie de plein air haut de gamme attire, pour un tiers de sa fréquentation, surtout les catégories socio professionnelles supérieures, telles que cadres, professions libérales, etc.
En remplaçant les campings ‘nus' par des emplacements locatifs, la période d'activité de l'hôtellerie de plein air a pu être prolongée, la fréquentation augmentée et les revenus boostés. Les performances des hôteliers sont variables d'une région à l'autre. Sont supérieures à la moyenne nationale les régions du Languedoc Roussillon, Poitou Charente, Pays de Loire et Aquitaine.
Le comportement des consommateurs changent avec le nouveau contexte économique. Les vacanciers sont à la recherche d'offres ‘tout compris' et de vacances conviviales en famille.

Les grands réseaux en profitent

L'Officiel des terrains de camping précise que 35 % à 40 % du chiffre d'affaires du secteur de l'hôtellerie de plein air sont détenus par de grands réseaux.
Avec 70 unités franchisées, le groupe Saur propose des infrastructures de 3 à 4 étoiles, et à connu en 2011 une hausse de son chiffre d'affaires de 25 % (source Xerfi).
Le réseau Yelloh Village progresse et continue son développement avec 6 nouveaux adhérents pour l'année 2013.
Et l'enseigne Flower Campings équipe des terrains qui ont une surface inférieure à 250 emplacements afin de proposer des ‘vacances à taille humaine'.
Le groupe Proméo compte 603 sites en Europe, dont 65 en franchise et, en 2011, son chiffre d'affaires a connu une hausse de 58 %. Ce groupe s'est associé avec 21Centrale, en 2013, pour créer Vacalians, gérer 20 500 emplacements et 13 500 mobil homes.
Le concept 'camping vert' développé par le groupe Utopia a enregistré une hausse de son chiffre d'affaires de 70 % au cours de 2011, et compte créer de nouvelles implantations d'ici fin 2013. Son concept est d'associer écotourisme et protection de l'environnement.

Articles similaires

Vérifiez ce qui est publié sur votre réseau sur ac-franchise.com

par ACF - 5 jours

L’annuaire ac-franchise.com est le plus complet avec 2400 fiches réseaux (franchise, concession, coopératives, etc, etc.) mais aussi le plus riche en détails. Il est donc consulté par 130 000 visiteurs chaque mois.

La multi-franchise : une opportunité sous conditions

par Audrey Caudron - 6 jours

Il est tentant pour un entrepreneur en franchise de profiter de la réussite de son premier point de vente pour en ouvrir d’autres dans le mêm...

Quand l’exclusivité territoriale s’applique de fait

par Martine Malaterre - 13 jours

L’exclusivité territoriale qui consiste à garantir au franchisé une zone où le franchiseur n’implantera pas d’autres unités n’est pas obligatoire dans le contrat de franchise et ne peut entrainer une nullité de ce contrat en cas de ...

Informations clés

  • Crée le: 20/08/13 02:00

Les franchises qui recrutent