L'évolution du revenu des commerçants et artisans en 2010

Une enquête publiée par la Fédération des centres de gestion agréés (FCGA) analyse l'évolution de 11 secteurs d'activité représentant 77 professions. Elle ne concerne que les adhérents des CGA* majoritairement des TPE et notamment les entreprises en franchise. Les résultats indiqués ont été calculés à partir des déclarations fiscales 2010 des adhérents des CGA membres du réseau FCGA/Anprecega. L'étude a porté sur une population de 198 000 entreprises.

Une activité globale en hausse de 0,9%, des bénéfices qui progressent de 2,1%

2010 semble marquer le retour de la croissance dans l'économie de proximité avec l'apparition de comportements nouveaux, nés dans la crise. Plus rigoureux dans leur gestion, les dirigeants de TPE maîtrisent mieux leurs charges d'exploitation et recouvrent plus rapidement leurs créances. Conséquence : le résultat courant, dans la plupart des professions, progresse même quand le chiffre d'affaires baisse ou stagne.

5 secteurs au-dessus de la moyenne

5 sur les 11 analysés enregistrent un chiffre d'affaires nettement supérieur à la moyenne générale (+0,9%), toutes activités confondues : les services (+3,3%), les transports (+3,2%), l'auto-moto (+2,9%), les cafés-hôtels-restaurants (+2,9%) et les métiers de la santé (+1,5%).
a - Les services arrivent en tête : + 3,3%
Le secteur des entreprises de services prend la première place grâce aux agences immobilières qui affichent une progression de 11% de leur activité. A noter aussi les bons résultats des commerces spécialisés en électroménager (+3,5%) et des entreprises de services (nettoyage) avec un plus 2,8%. Les revenus du secteur : +3,9% (contre -5,8% en 2009).

Découvrez les réseau qui recrutent dans notre rubrique "franchise de services" et "franchise immobilière"

b - Les transports suivent juste derrière : +3,2%
En tête, les transports de marchandises (+ 3,5%). Confrontés à une hausse importante du prix du carburant, à la concurrence des grosses sociétés et à une augmentation des charges de personnel, les petites entreprises indépendantes de transport ont de plus en plus de mal à rentabiliser leur activité. Seuls 34% des transporteurs parviennent à dégager un revenu supérieur à 26 000 €. Les ambulanciers s'en tirent beaucoup mieux : avec un chiffre d'affaires en progression de 3,4%, les deux tiers des établissements dégagent un résultat courant supérieur à 39 000 €. Les revenus du secteur : +0,6% (contre -0,2% en 2009)


c - Les cafés-hôtels-restaurants et la réparation auto-moto à égalité : +2,9%
Ce sont les crêperies qui arrivent en tête avec un chiffre d'affaires en hausse de 6% et un résultat courant en progression de 9,1%. Les brasseries (+4,3%), cafés-restaurants (+3,7%), pizzerias (+3,1%) et l'hôtellerie de plein air (+3,2%) montrent le dynamisme de ce secteur qui semble avoir tiré profit de la réduction du taux de TVA et de l'apparition de nouveaux concepts de restauration. Les revenus du secteur : +6,9% (contre +2,1% en 2009).

Les franchises de restauration à thème et rapide vous intéressent ? Découvrez les réseaux de franchise de restauration à thème et de restauration rapide qui recrutent ainsi que les vidéos sur les franchises de restauration.
d - Les métiers de la santé  de nouveau positif :  +1,5%
Ce secteur - qui regroupe la pharmacie d'officine, l'optique-lunetterie et les prothésistes dentaires – affiche un redressement spectaculaire. Après un résultat négatif en 2009 (-3,1%), les professionnels de la santé réalisent une excellente performance en 2010 : +6,2%. A noter, les bons chiffres des opticiens qui enregistrent une progression d'activité de 3% et un résultat courant en hausse de 5,8%. En moyenne, ce dernier s'établit à 70 000 €. Juste après celui des pharmaciens qui atteint 125 000 €, ce qui leur vaut la première place au classement des 77 professions.
Les revenus du secteur : +6,2% (contre -3,1% en 2009)
e - 4 secteurs affichent une croissance nulle ou inférieure à la moyenne :
Le commerce alimentaire (0%) l'équipement de la personne (+0,1%), l'équipement de la maison (+0,1%), et la beauté-esthétique (+0,1%). 2 se situent en dessous de zéro : l'artisanat du bâtiment (-0,3%) et le secteur culture-loisirs (-1,5%).
*Qui peut adhérer à un CGA ou à une AGA ?
Toutes les entreprises déclarant leurs bénéfices dans la catégorie des BIC (Bénéfices industriels et commerciaux) ou soumises à l'IS (Impôt sur les sociétés) peuvent adhérer à un CGA. Les professions libérales exerçant en entreprise individuelle doivent quant à elles s'adresser à une AGA.
Mais attention, seules les entreprises soumises à l'impôt sur le revenu (IR) bénéficient des avantages fiscaux qui y sont attachés en conséquence on trouve peu de sociétés et surtout des entreprises personnelles et quelques sociétés ayant opté pour l'IR.

Articles similaires

Définir ma zone de chalandise

par Dominique Deslandes - 4 jours

Vous devrez vous intéresser à la zone géographique qui sera impactée par l'ouverture de votre point de vente. Certains critères sont à vérif...

Les matières premières du cordonnier

par Dorsaf Maamer - 5 jours

Peau animale transformée par des traitements chimiques et mécaniques et apprécié depuis toujours pour sa durabilité et son confort, le cuir e...

Une nouvelle dimension pour les animations en magasin

par Martine Malaterre - 6 jours

Séduire le consommateur via des animations magasin n’est pas nouveau et a toujours fait partie du marketing. Cependant, face aux exigences d’un client multicanal et hyper-connecté, ces opérations avaient été un peu délaissées.

Informations clés

  • Crée le: 14/03/12 01:00

Les franchises qui recrutent