L'évolution du marché de la mode féminine en France

L'habillement féminin représente un marché important en France avec un chiffres d'affaires de près de 15 millions d'euros. Après les années fastes (1980 à 2000), il a régressé en valeur tout en progressant en volume durant la dernière décennie. Une enquête de l'Institut français de la mode (IFM), intitulée "Les femmes et la mode - France, Europe 2011 donne des informations capitales pour les franchises de mode et les tendances des années à venir.

Un marché en recul depuis une décennie

Même si le marché de la mode femme a augmenté de 3% en volume, il a perdu 10,6% en valeur. Les raisons sont multifactorielles : la politique des prix bas menée par la grande distribution, l'arrivée massive des chaines spécialisés d'où une forte concurrence et depuis 2008 l'impact de la crise. Globalement, de 2000 à 2010, les prix moyens des achats de confection feminine ont reculé de 13%, contre une baisse de 6% seulement sur le marché masculin.
Le marché de la mode féminine en France (hors lingerie et chaussures) représente à lui seul en valeur autant que celui de l'homme et l'enfant réunis soit presque 15 millions d'euros contre 9,8 pour l'homme et 5,2 pour l'enfant. C'est le seul à avoir augmenté entre 2009 et 2010 (plus 0,2%).

La Française dépense moins et cherche le prix

Le budget moyen consacré par les femmes françaises aux vêtements était de 410 euros en 2009. La France se situe derrière les Allemandes 602 euros par an, les Italiennes (524 euros), les Britanniques (495) et les Espagnoles (431). Les femmes françaises achètent aussi de moins en moins cher, de plus en plus en soldes (24% des achats de vêtements femmes s'effectuaient lors des soldes en 2000, 33% en 2010). Une attitude qui s'est accentuée avec les soldes flottantes et les promotions quasi permanentes qui ont modifié en profondeur l'acte d'achat. Le critère prix a désormais une place plus prépondérante qu'il y a 10 ans.

Les plus jeunes dépensent  plus

En termes de tranches d'âge, les plus dépensières sont les 15-24 ans avec un panier moyen de 615 euros par an, suivies par la tranche 40-59 ans avec 418 euros, les 25-39 ans avec 387 euros et les 60 ans et + avec 314 euros. Cette étude montre que c'est sur la première tranche d'âge que le recul des ventes est le plus fort avec -6,2% entre 2007 et 2010. Seule la catégorie des 60 ans affiche une progression de 0,9% par an depuis 10 ans. Du point de vue purement démographique, cette catégorie va voir ses rangs augmenter de façon significative entre 2010 et 2020 (plus 19,5%) tandis que les autres vont baisser.

Tee shirts, pulls, robes et jeans sont les plus achetés 

Elles ont consommé 114 millions de T-shirts en 2010, soit un recul sur un an de 4,5% en valeur mais une augmentation de 4,8% en volume. Les robes explosent en 2010, leurs ventes ont augmenté de 26,9% sur un an en valeur et de 22,3% en volume. Le jean se rétracte avec moins 20,7% en volume mais avec presque autant de pièces vendues que la robe.

Que retenir de cette étude pour l'avenir ?

Que les femmes continuent d'acheter mais cherchent l'affaire et que le critère prix pèse de plus en plus sur la décision d'achat. Que les jeunes filles dépensent plus mais ont un pouvoir d'achat qui baisse, que la cible à privilégier à l'horizon 2020 est celle des femmes de plus de 60 ans, plus nombreuses avec un meilleur pouvoir d'achat et enfin que toutes cibles confondues, elles consomment surtout des tee-shirts, des jeans, des robes et des pulls.
N'hésitez pas à consulter les recrutements des réseaux de franchise de mode féminine. Des vidéos sur les réseaux de mode féminine sont aussi en ligne.

Articles similaires

Certaines franchises aident à réussir les travaux de rénovation énergétique

par HK - un mois

Faut-il se contenter de strict minimum ou au contraire envisager le logement dans son ensemble lors de travaux de rénovation énergétique ? Comment gérer le budget alloué à ces travaux et dans quelle mesure l’année de construction in...

Le pain, un aliment qui reprend ses titres de noblesse

par HK - 3 mois

Après avoir été la base de l’alimentation dans le moyen âge, le pain a connu une période moins glorieuse caractérisée par une production trop...

Evolutions dans le diagnostic immobilier.

par ST - 5 mois

Evolutions dans le diagnostic immobilier. Source Franchise Defim Le CREP, une obligation pour les bâtiments con...

Informations clés

  • Crée le: 14/10/11 02:00

Les franchises qui recrutent