L'état apprenti sorcier : Le Ministre des finances et la loi Galland

Encore une manifestation d'un état interventionniste et appreni sorcier. Chaque loi créé de nouveaux dégâts pour réparer ceux de la loi précédente. Le 13 mai 2004, nous écrivions l'article ci-dessous :
------------
Nicolas Sarkozy a prévu de réunir la profession fin mai pour une table ronde concernant les marges arrières.


Lors de sa récente conférence de presse, le nouvel occupant de Bercy a répondu à quelques questions concernant le pouvoir d'achat. Il a en particulier cherché à rebondir sur la polémique ouverte par Michel-Edouard Leclerc sur la hausse des prix dans les grandes surfaces. Tout en refusant de toucher à la loi Galland, qui interdit aux hypermarchés de vendre à perte, il souhaite convoquer d'ici la fin du mois de mai l'ensemble de la profession afin d'envisager plus de transparence sur les mécanismes des marges arrières. Ceci dans l'espoir de faire baisser certains prix et de redonner un peu de pouvoir d'achat.
Dominique Deslandes






Articles similaires

Nouvelles règles pour le licenciement économique

par Martine Malaterre - 7 jours

Depuis le 1er décembre, deux nouveaux motifs économiques reconnus par la jurisprudence sont applicables dans le cadre d'un licenciement  économique: la réorganisation de l'entreprise nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité et...

La caution personnelle

par Dominique Deslandes - 9 jours

Celui qui se rend caution d'une obligation se soumet envers le créancier à satisfaire à l'obligation de rembourser, si le débiteur n'y satisfait pas lui-même. ...

Cession de réseau : quel impact sur les franchisés ?

par HK - un mois

Lorsqu’un franchisé adhère à un réseau, il ne pense souvent pas à l’éventualité du rachat de l’enseigne franchiseur par une autre entité. Il devrait pourtant, car une telle opération pourrait le concerner directement. Point de vue ...

Informations clés

  • Crée le: 10/08/08 02:00

Les franchises qui recrutent