Les soldes été 2009 : un millésime moins mauvais que prévu

Ils étaient attendus avec anxiété de la part des commerçants. Sans recul par rapport aux soldes flottants et dans une ambiance morose , certains redoutaient le pire. Pourtant, même si les résultats sont inférieurs à ceux de 2008, le bilan n'a rien de catastrophique.
Le chiffre d'affaires prêt-à-porter par rapport aux soldes d'été 2008,  est de l'ordre de  moins 3% en moyenne et certains circuits tirent bien leur épingle du jeu avec des chiffres en légère hausse. Il faut dire que les décotes ont attaqué fort dès le début. C'est le cas des sites marchands sur le Web, des grandes chaines de distribution et des grands magasins parisiens. Les grands perdants sont les hypermarchés et les magasins populaires.
Les commerçants indépendants et multimarques ont fait des résultats contrastés : certains sont satisfaits d'autres moins mais dans des proportions acceptables selon leurs dires. Il est vrai que certains avaient anticipé avec les soldes flottants et commencé à déstocké et de plus avaient limité leurs réassort.
Les soldes ne sont plus ce qu'ils étaient ! : Entre les soldes flottants, les ventes privées et les promotions de plus en plus agressives, l'impact « soldes » a perdu de sa crédibilité face à des consommateurs qui cherchent la bonne affaire toute l'année.

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 13 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 17 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 19 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 03/09/09 02:00

Les franchises qui recrutent