Les relations commerciales continuent avec la Roumanie

La visite du Président Ion Illiescu a été l'occasion en trois jours de signer plusieurs contrats importants mais aussi de constater que la France est le troisième client et le quatrième fournisseur de la Roumanie, des occasions restent encore à saisir.



La Roumanie est en retard en matière d'investissements directs étrangers. En trois jours le Président roumain a conclu la vente de 4 Airbus à la compagnie aérienne Tarom et un contrat avec Alstom pour l'entretien des rames du métro de Bucarest. Un accord a également été signé entre les deux gouvernements, qui permettra aux francais et aux roumains de 18 à 35 ans d'aller travailler sur le territoire de l'autre pendant une durée maximale de 18 mois. En même temps le groupe franco-allemand Eurocopter a annoncé qu'il assemblerait en Roumanie une centaine d'hélicoptères CE135 sur dix ans.
Un forum économique franco-roumain organisé à l'Assemblée Nationale a permis d'échanger sur les possibilités offertes par ce pays, en particulier grâce à l'Union Européenne qui prévoit d'injecter 2,8 milliards d'euros de crédits supplémentaires entre 2004 et 2006, période de pré-adhésion.

Dominique Deslandes

Note : AC Franchise a un correspondant dynamique sur place pour aider les franchiseurs à s'installer dans le pays.














Articles similaires

Visitez le salon EXPOFRANQUICIA (du 20 au 22 avril)

par Julien Cadoret - 6 jours

Le Salon International de la Franchise –EXPOFRANQUICIA- est le salon réfèrent de la Franchise en Espagne. Organisé par l’Institut Férial de M...

Quels sont les freins au développement de la franchise en Algérie ?

par Sonia Tajouri - 7 jours

Comme en Tunisie ou au Maroc, la franchise existe en Algérie. De nombreuses marques internationales se développent dans le pays où une centaine de réseaux sont déjà implantés, parfois encore très modestement il est vrai. On y trouve la franchise ...

Dix tendances alimentaires émergentes en Belgique

par Franchise Be - 10 jours

Nos habitudes alimentaires évoluent de manière radicale. Sans être des ‘early adopters’, les Belges intègrent de plus en plus rapidement les nouvelles tendances du fait de la mondialisation et de la popularité des médias sociaux.

Informations clés

  • Crée le: 28/12/03 01:00

Les franchises qui recrutent