Les règles d'implantation de vos points de vente

Le nouveau régime mis en place par la loi de modernisation de l'économie a assoupli et harmonisé la législation concernant les autorisations.
L'autorisation d'implantation est délivrée par les commissions d'aménagement commercial. Un décret donne les précisions sur la composition et le fonctionnement des commissions départementales (CDAC) et de la commission nationale d'aménagement commercial, la nature des projets soumis à autorisation, notamment dans le secteur alimentaire, les cas de dispense d'autorisation, les modalités de la demande et le déroulement de la procédure (décret n°2008-1212 du 24 novembre 2008, Journal officiel du 25 novembre 2008, P.17 921).
Il s'agit de favoriser le développement du commerce. Désormais, seules les créations et extensions de magasins de plus de 1 000 m2 sont soumises à autorisation (au lieu de 300 m2 auparavant), y compris pour les commerces reconvertis dans l'alimentation pour lesquels il existait un seuil spécifique (2000 m2 auparavant).
Dans les communes de plus de 20 000 habitants, le maire saisi d'une demande de permis de construire un équipement commercial dont la surface est comprise entre 300 et 1 000 mètres carrés peut proposer à son conseil municipal la saisine de la CDAC, afin qu'elle statue sur la conformité du projet.
Dominique Deslandes

Articles similaires

Amélioration de l'habitat : Focus sur des franchises spécialisées !

par Julien Cadoret - 4 heures

Avez vous pensé au secteur de l'amélioration de l'habitat ? Un marché de niche avec de belles opportunités de développement et d'implantation en franchise.

Le franchisé est-il un entrepreneur pour nos amis canadiens ?

par Christian Champagne - 4 heures

Une grande question qui oppose encore aujourd’hui bon nombre d’intervenants en franchise et en entrepreneuriat est : est-ce qu’un franchisé est ou non un entrepreneur? Les réponses sont partagées au sein de la communauté entrepreneuriale. Et vous,...

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 3 jours

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Informations clés

  • Crée le: 11/05/09 02:00

Les franchises qui recrutent