Les projets de centres commerciaux se multiplient à Marseille

C'est sur le port de Marseille qu'ouvrira, au Printemps 2014, le méga centre commercial les « Terrasses du Port » et ses 45 000 m2 de surfaces de vente. Le projet est mené par le Groupe de foncier commercial Hammerson.
Parmi les grandes enseignes qui seront présentes, Le Printemps devrait occuper une surface de plus de 6000 m2. Soucieux de ne pas cannibaliser son autre unité située à La Valentine, il ne devrait pas proposer de produits pour la maison ni de mode enfantine.

Pour le reste, le Centre devrait accueillir 150 magasins et 10 moyennes surfaces (dont Monoprix) déployées sur 4 niveaux. Le mixte devrait comprendre environ 60 % d'enseignes nationales, 25 % internationales et la venue de nouveaux concepts et d'acteurs locaux.  Un parking payant de 2600 places sera également accessible Nord et Sud pour fluidifier le trafic. Selon la Direction France du groupe, 75 % des emplacements seraient d'ores et déjà signés.
Elle mise également sur des atouts architecturaux comme cette immense terrasse couverte de plus de 260 mètres de long, face à la mer, qui sera pour une part aménagée en points restauration.

UN BUDGET CONSEQUENT POUR UN PROJET AMBITIEUX

Le projet commercial des Terrasses du Port est un enjeu important pour le groupe promoteur Hammerson. Le budget engagé est de 450 millions d'€. Les prévisions reposent sur un revenu locatif avoisinant les 33 millions d'€ par an en commercialisant le mètre carré entre 200 et 1000€. Au global, le modèle économique porte sur un chiffre d'affaires annuel de 350 millions d'€ en phase optimisée.
Pour cela, le Groupe table sur un flux de 15 millions de visiteurs par an et cible un public très large. Les boutiques et les restaurants devraient attirer les employés de bureau le midi, les jeunes en soirée, les familles le week-end. D'autant que le centre a obtenu l'autorisation d'ouvrir le dimanche. L'environnement de bureaux et d'entreprises, le flux touristique des ferries à proximité, l'infrastructure des transports publics existants (bus, metro, tramway), et la zone piétonnière proche du Vieux Port, en cours de réalisation, appuient ces prévisions.

MARSEILLE, VILLE DE TOUTES LES AMBITIONS

Reste que, comme tout nouveau Centre, il doit séduire les visiteurs en s'imposant non seulement face à ses concurrents existants, mais aussi ceux à venir, et ils sont nombreux de part et d'autre. Avec son pharaonique projet Euroméditerranée qui a pour ambition de devenir un pôle d'affaires urbain de dimension international, Marseille voit les projets commerciaux se multiplier :
Le projet des Docks de la Joliette, mené par le Groupe immobilier Constructa, prévoit pour le printemps 2014, l'implantation de 80 boutiques, restaurants, services et commerces de proximité sur 17 000 m2. Ce projet accompagne la rénovation et la redynamisation du quartier d'affaires des Docks, lui-même intégré dans le projet Euroméditerranée.
Au cœur du nouveau Marseille, sous la cathédrale Major, les Voûtes de la Major, qui devrait ouvrir au printemps 2013, revendique d'être le « plus grand ensemble commercial situé sous un monument historique après le Caroussel du Louvre ». Le projet regroupe un espace culturel, un espace de commerces luxe et design haut de gamme, un espace mode et tendance et un espace restauration.
C'est tout un projet de ville autour de l'actuel Stade vélodrome (8e arrondissement) en cours de rénovation, qui devrait voir le jour, au 2 ème semestre 2014, avec des logements, une clinique du sport, un hôtel et un centre commercial mené par le fonds immobilier européen Doughty Hanson France. Le projet d'une superficie de 25 000 m2 comprendrait une grande surface commerciale sur 10 000 m2, une enseigne multi culturelle sur 2500 m2, une surface alimentaire sur 2000 m2 et enfin 70 boutiques et restaurants.
Enfin, à l'est de la ville, c'est le grand complexe loisirs, ciné, shopping du Bleu Capelette, avec ses 42 000 m2 de surfaces commerciales qui est programmé pour 2015.
On le voit, les opportunités de surfaces commerciales ne vont pas manquer pour les chaînes et franchises toujours à la recherche de bons emplacements et de nouvelles clientèles. Reste qu'à la quantité devra s'ajouter la qualité… et la fréquentation. Un point qui reste difficile d'assurer dans le contexte de consommation actuel.
Découvrez d'autres actualités sur les emplacements et les locaux en franchise

Article mis en ligne par Isabelle, Rédactrice AC Franchise

Articles similaires

Visiocommerce 2017 : les franchises à la découverte des opportunités d’implantation dans les agglomérations lyonnaise et stéphanoise

par HK - un mois

Organisé par la CCI de Lyon, Visiocommerce se fixe pour objectifs de promouvoir et montrer des sites commerciaux stratégiques des agglomérations lyonnaise et stéphanoise. La nouvelle édition de l’événement, qui se tiendra les 31 mai et 1er juin...

La FNAIM s’engage pour la revitalisation des centres-villes

par ST - 3 mois

Réunis à Saint-Malo, quelque 90 adhérents de la FNAIM ont partagé leur expérience sur la location et la vente de biens commerciaux. Plus qu’une occasion de se rencontrer, l’évènement a permis d’avancer des propositions pour la redynamisation des a...

De l’importance de l’emplacement pour réussir en franchise

par Martine Malaterre - 7 mois

Un concept de franchise ne réussira que s’il s’implante là où ses clients potentiels sont les plus nombreux. Une évidence peut-être mais dont il faut tenir compte quand on se lance car au-delà de la pertinence de l’enseigne sur son marché, s’insta...

Informations clés

  • Crée le: 04/12/12 01:00

Les franchises qui recrutent