Les pharmacies se portent bien

Et ceci grâce à la parapharmacie... Sur le secteur en augmentation de l'hygiène-beauté elles progressent mieux que les concurrents pour la troisième année consécutive.

Aujourd'hui les pharmaciens sont formés aux techniques de vente aussi bien que leurs collègues de chaînes spécialisées ou d'hypermarchés. La progression de 7,5 % des ventes en est sans doute un signe, pourtant il  manque encore un peu d'espace et de liberté pour le consommateur qu'y se sent manipulé. Sur 2003 la vente directe de parapharmacie a progressé de 4,8 % et la grande diffusion de 3 %.

Ce sont les 22 500 pharmacies qui assurent une bonne partie de la croissance, mais les grandes et moyennes surfaces conservent la tête avec 11 % d'achats annuels. Les chaînes spécialisées sont en déclin et souffrent surtout d'un manque de communication, leur image trop médicale n'est pas légitime. Il faut dire que la qualité de l'offre en pharmacie est réelle : une gamme large de produits techniques à forte valeur ajoutée, le conseil en plus.  

La parapharmacie bénéficie des faiblesses de deux autres circuits : les parfumeries sélectives se sont banalisées et ont perdu de l'attractivité, de plus on assiste à un resserrement des prix entre le haut de gamme des grandes et moyennes surfaces (GMS) et l'entrée de gamme des parapharmacies. Les prix des produits de parapharmacie ont tendance à se stabiliser, or dans les grandes surfaces il est proposé aujourd'hui des produits très sophistiqués qui se révèlent finalement chers.

Vu dans LSA n° 1849

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 11 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 16 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 18 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 22/05/04 02:00

Les franchises qui recrutent