Les pépinières d'entreprise peuvent à nouveau séduire les élus

De retour dans le paysage économique, les pépinières d'entreprise doivent donner l'exemple : faire preuve d'une bonne gestion et travailler en réseau.

Les pépinières d'entreprises ont vu le jour dans les années 80 pour favoriser la création d'entreprises. Un moment en perte de vitesse, elles intéressent à nouveau les élus.

Au départ la pépinière, souvent à l'initiative de collectivités locales,  se voulait accueillante pour tout projet de création, elle apportait une structure permettant l'installation de l'entreprise naissante, des services mutualisés et le conseil de spécialistes. On estimait qu'il suffisait de proposer les pépinières pour que les créateurs s'installent. Elles souffraient d'un manque de stratégie et maintenaient les acteurs dans leur isolement. De plus elles entraient dans des logiques de compétition entre elles, et avec le secteur privé. Certains élus ont subi quelques déconvenues et des pépinières ont été reconverties en bâtiment de bureaux locatifs.

Elles retrouvent du sens dans l'économie locale en devenant un argument pour lutter contre le chômage. La loi sur l'innovation de 1999 avait déjà propulsé les incubateurs publics, celle toute récente sur l'initiative économique pourrait bien accroître encore les besoins.

La tendance est au travail en réseau.  A Paris ou en région, on pense à l'échange des pratiques, à l'étude des dossiers en commun ou à la participation groupée sur des salons.

A terme les pépinières devront être certifiées, c'est une garantie de bonne utilisation des fonds publics. Des principes de bonne gestion se vérifient d'ailleurs un peu partout : locaux loués, services facturés... Le conseil reste gratuit.

Très sérieusement : A quand une franchise de pépinières ?

Dominique Deslandes



Articles similaires

Devenir courtier en crédit

par Dorsaf Maamer - 6 jours

Avec un marché de l'immobilier très actif et un nombre croissant de particuliers faisant appel à un courtier, le métier a assurément de beaux jours devant lui. L'entrée en vigueur d'un nouveau cadre réglementaire en janvier 2013 a favorisé l’augme...

Régler un litige avec votre banque

par LA - 6 jours

Vous n'êtes pas d'accord avec votre banquier ? Il peut arriver qu'un différend vous oppose à votre banque comme cela pourrait se produire avec n'importe quel autre commerçant. La cause de votre mécontentement peut correspondre à un réel

Le métier de courtier en crédit immobilier

par DM - 13 jours

Le courtier exerce l’intermédiation en vertu d’un mandat du client. Il joue donc le rôle d’intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement. Il peut exercer dans plusieurs spécialités dont le crédit immobilier, le rachat de crédits...

Informations clés

  • Crée le: 06/11/06 01:00

Les franchises qui recrutent