Les pépinières d'entreprise peuvent à nouveau séduire les élus

De retour dans le paysage économique, les pépinières d'entreprise doivent donner l'exemple : faire preuve d'une bonne gestion et travailler en réseau.

Les pépinières d'entreprises ont vu le jour dans les années 80 pour favoriser la création d'entreprises. Un moment en perte de vitesse, elles intéressent à nouveau les élus.

Au départ la pépinière, souvent à l'initiative de collectivités locales,  se voulait accueillante pour tout projet de création, elle apportait une structure permettant l'installation de l'entreprise naissante, des services mutualisés et le conseil de spécialistes. On estimait qu'il suffisait de proposer les pépinières pour que les créateurs s'installent. Elles souffraient d'un manque de stratégie et maintenaient les acteurs dans leur isolement. De plus elles entraient dans des logiques de compétition entre elles, et avec le secteur privé. Certains élus ont subi quelques déconvenues et des pépinières ont été reconverties en bâtiment de bureaux locatifs.

Elles retrouvent du sens dans l'économie locale en devenant un argument pour lutter contre le chômage. La loi sur l'innovation de 1999 avait déjà propulsé les incubateurs publics, celle toute récente sur l'initiative économique pourrait bien accroître encore les besoins.

La tendance est au travail en réseau.  A Paris ou en région, on pense à l'échange des pratiques, à l'étude des dossiers en commun ou à la participation groupée sur des salons.

A terme les pépinières devront être certifiées, c'est une garantie de bonne utilisation des fonds publics. Des principes de bonne gestion se vérifient d'ailleurs un peu partout : locaux loués, services facturés... Le conseil reste gratuit.

Très sérieusement : A quand une franchise de pépinières ?

Dominique Deslandes



Articles similaires

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 5 heures

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Opportunités en franchise : créez votre entreprise pour moins de 50 000 euros

par HK - 3 jours

Le modèle de la franchise offre de très belles opportunités pour des porteurs de projet issus d’univers très diversifiés. Opportunités saisissables pour moins de 50 000 euros d’apport personnel pour certaines. AC Franchise vous aide dans vos re...

Ouvrir un magasin de bricolage, les opportunités en franchise !

par HK - 5 jours

Le marché du bricolage se porte très bien depuis la reprise enregistrée en 2015. Le secteur, qui génère près de 25 milliards d’euros par an, profite pleinement de l’essor du DIY.

Informations clés

  • Crée le: 06/11/06 01:00

Les franchises qui recrutent