Les magasins apprivoisent Internet.

Vu dans le magazine ‘Sociétés' du 27 mai 2013. Des stratégies Web to store sont développées par les magasins ‘physiques', pour se faire connaitre et encourager le client à venir sur place et concrétiser ses achats.

Le temps du store to Web est maintenant contré par le Web to store. L'objectif primordial est d'attirer les clients sur les points de vente. Et d'après Jérémie Herscovic de Socloz, « le nombre de personnes qui achètent en magasin est jusqu'à 20 fois plus élevé en point de vente que sur Internet ».

De plus en plus, de nombreuses applications incitent le consommateur à aller rechercher des informations sur Internet concernant les produits désirés, l'emplacement du magasin le plus proche ou même l'emplacement du parking pour les retraits de marchandises en Drive (chez Darty) et de venir ensuite sur le point de vente pour effectuer ses achats.
Les enseignes ont tout intérêt à ce que les clients se déplacent. Il faut que les commerçants prennent bien conscience que le plus grand nombre de leurs clients, après un regard sur Internet, finalisent leurs achats en magasin. Les points de vente qui ont créé leur site se servent d'Internet pour toutes les informations pratiques. Ils annoncent leurs promotions, le choix d'assortiment en stock, leurs services, etc.
Il est de la plus haute importance que les prix en magasin soient alignés sur ceux du site web, car les nouveau modes de consommation font que souvent les clients se renseignent en ligne avant de se rendre dans un magasin pour ‘voir' le produit, se faire conseiller par un vendeur, et ensuite concrétiser la commande sur un site Internet si le coût est moindre et la livraison assurée.

Se servir du Wi-fi en magasin

Pour les distributeurs, il est bon désormais d'être équipés de bornes Wi-fi. Ainsi, les vendeurs, équipés de tablettes (chez But), peuvent consulter l'ensemble des produits, avec le client, et commander le produit manquant si nécessaire, dans la taille et la couleur désirée (chez Boulanger). Cette connexion aide également le vendeur à vanter la supériorité de ses produits en cas de prix supérieurs.
Certaines grandes surfaces utilisent le Wi-fi à fond en lançant une application, qui permet, depuis son Smartphone, de localiser un produit en rayon (chez Auchan). Les applications des commerçants concernent des sujets variés, soit pour permettre une comparaison de prix (chez Leclerc) ou trouver des recettes (chez Casino). De nouvelles start-up proposent l'envoi d'offres promotionnelles dès qu'un client s'approche de sa zone de chalandise et l'incitent ainsi à entrer dans le magasin.
Pour de plus amples informations, lisez nos articles article sur l'internet dans la franchise, et sur La victoire d'internet sur les magasins n'aura pas lieu.

Articles similaires

Définir ma zone de chalandise

par Dominique Deslandes - 13 heures

Vous devrez vous intéresser à la zone géographique qui sera impactée par l'ouverture de votre point de vente. Certains critères sont à vérif...

Les matières premières du cordonnier

par Dorsaf Maamer - 1 jour

Peau animale transformée par des traitements chimiques et mécaniques et apprécié depuis toujours pour sa durabilité et son confort, le cuir e...

Une nouvelle dimension pour les animations en magasin

par Martine Malaterre - 3 jours

Séduire le consommateur via des animations magasin n’est pas nouveau et a toujours fait partie du marketing. Cependant, face aux exigences d’un client multicanal et hyper-connecté, ces opérations avaient été un peu délaissées.

Informations clés

  • Crée le: 17/06/13 02:00

Les franchises qui recrutent