Les franchiseurs d'habillement enfant s'adaptent

Sur le marché du textile, l'enfant s'en sort mieux que ses aînés et les chaînes spécialisés en franchise montrent un dynamisme qui fait recette. S'il est vrai qu'il est lié à la démographie française en progression, fort est de constater que les franchises de magasins de vêtements dédiés aux enfants ont su réagir face à la crise. D'où un chiffres d'affaires en augmentation de 3,2% sur les 4 premiers mois de l'année 2009.
Une offre adaptée
Orchestra, Sergent Major, du Pareil au même, Petits Petons, Okaidi, elles ont toutes réorienté leur offre face aux mamans qui achètent de plus en plus raisonnable. Celles ci cherchent le bon rapport qualité prix et font plus souvent de la résistance face aux achats coup de cœur.

Orchestra avec ses 210 magasins en franchise confirme cette tendance tout en constatant que si un produit allie le prix et le style, elles succombent quand même s'il reste dans une zone de prix abordable. Certains produits basiques ont même vu leur prix baisser (chez Orchestra un jean vendu 30 euros en 2008 est proposé à 23,95 euros en 2009) mais le reste des collections reste à des prix attractifs et fait preuve d'une grande créativité.
La franchise Sergent Major (250 boutiques en France) elle aussi a sa stratégie pour séduire les mamans. Les prix ne baissent pas mais les produits sont plus sophistiqués pour justifier un prix un tout petit peu plus élevé et conserver le style de la marque.
Sur le créneau haut de gamme, comme chez Swoon, c'est le junior qui tire la marque et représente plus de la moitié des ventes. Il est vrai que cette enseigne lancée en 2008 propose dans ses 45 succursales en France les marques chères aux ados comme Diesel, Guess, Dolce & Gabbana et Ikks ou Lili Gaufrette pour les 2-8 ans. Le concept des magasins est très design et plait à la génération des 10-16 ans.
Les chaînes de franchises enfantines savent aussi s'adapter et actualisent leur collection en cours de saison ce qui permet aux mamans de mixer basiques incontournables et produits fantaisies. Elles ont fait preuve d'imagination en terme de produits et d'opérations commerciales pour répondre à une cliente qui cherche le juste prix. Reste à souhaiter que le deuxième semestre sera sur le même trend.

Articles similaires

Ouvrir sa franchise pour la sécurité

par Dominique Deslandes - 21 heures

Un créateur d'entreprise rêve avant tout d'indépendance et pour certains "independantistes" la franchise ne semble pas être compatible avec ce désir. Mais aujourd'hui, plus encore que d'habitude, certains candidats à la création hésitent à se lanc...

FRANCHISE EXPO PARIS : J-5 , Paris capitale de la franchise

par Source Salon - 12 jours

Plus de 100 nouvelles enseignes seront présentes cette année de même qu'environ 130 enseignes internationales. 125 conférences et ateliers seront organisés sur de nombreuses thématiques via l’Atelier du Créateur d’Entreprise, l’Ecole de la Fran...

La marque espagnole de prêt à porter Zara se développe uniquement en succursales

par Dorsaf Maamer - 13 jours

Née en 1975 à Coruña en Espagne, Zara est la marque phare du Groupe Inditex, leader mondial de la confection textile. Elle compte aujourd'hui plus de 2100 magasins implantés dans 88 pays. L'enseigne espagnole de prêt-à-porter jouit d'une très gran...

Informations clés

  • Crée le: 12/04/10 02:00

Les franchises qui recrutent