Les franchises face à la crise : baisser les prix oui mais pas seulement

En ces temps de crise, les entreprises françaises n'en finissent plus de chercher des solutions pour sortir de la morosité. Une chose est sûre : les enseignes ont appris à vendre moins cher et à s'adapter aux attentes des consommateurs en matière de prix bas. Et les franchises ne sont pas les dernières.
Dans le prêt-à-porter par exemple, 50 % des ventes se font désormais au moment des soldes. Idem dans l'alimentaire ou dans l'automobile où une grande partie des ventes est garantie maintenant grâce aux promotions ou autres primes à la casse ! A force de promotions, rabais, soldes ou autres destockages, les repères de prix ont même complètement disparu.
Côté grande distribution, la recherche du prix le plus bas est aussi de mise. Aujourd'hui, les ménages se fixent un plafond pour le montant global de leur caddie et feront tout pour ne pas le dépasser ! Et côté enseignes, on met les moyens : offres à prix symboliques, prix ronds, propositions de menus complets à des prix très compétitifs…
Mais attention, là n'est pas la seule clé de réussite. Une nouvelle règle s'impose aujourd'hui en France : repositionner son offre et rebâtir ses modèles commerciaux. Consommer moins cher, bien sûr, mais consommer mieux aussi.
A bon entendeur.
Audrey Caudron

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 17 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 21 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 23 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 07/11/09 01:00

Les franchises qui recrutent