Les franchises d'entretien auto affûtent leurs armes face à la conjoncture

Ce n'est une nouvelle pour personne, les ventes de voitures ont baissé en 2009 même si l'aide de l'état avec la prime à la casse a permis de sauver les meubles. Pourtant le parc automobile continue à augmenter. On compte 180 000 véhicules de plus en 2009 qu'en 2008 ce qui porte à plus de 37 millions le nombre de voitures en service en France. Il est aussi d'actualité que les conducteurs ont adopté une conduite économique suite à l'augmentation du prix du carburant et au pouvoir d'achat en baisse : moins de sorties superflues, moins de frais et donc pour conséquence moins de visites au garage et dans les franchises de centres auto (Feu Vert, Roady, Maxauto,...) mais à l'inverse, le fait de garder sa voiture plus longtemps conduit les automibilistes à dépenser plus pour l'entretien afin de changer moins vite de véhicule, alors, l'un dans l'autre...
Les véhicules doivent être entretenus, révisés, contrôlés même s'ils sont neufs. C'est là que les centres d'entretien auto entrent en jeu. Même s'ils interviennent en majorité sur des véhicules de plus de 3 ans. Le contrôle et le changement des pièces d'usures comme les freins, les pneus et les vidanges peuvent être réalisées dans les centres auto à moindre coût et les clients le savent.
C'est sur le prix que les franchises auto mettent l'accent afin de fidéliser les consommateurs dès les premières interventions.
C'est aussi sur la capacité à gérer l'entretien des voitures haute technologie qui permettra à ces centres auto de capter ce marché des voitures neuves et complexes. Le parc évolue très vite et les prestations ne sont plus les mêmes qu'il y a seulement quelques années. Par exemple, la durée d'un pot d'échappement a été divisée par deux en 10 ans. Les franchises centre auto doivent donc s'adapter à une révolution industrielle automobile et offrir des services nouveaux d'où des formations permanentes que seules un réseau peut apporter.
La proximité est aussi un atout pour les centres auto. Souvent situés dans les zones commerciales, les clients peuvent déposer leur voiture et faire leurs emplettes. Les concessions automobiles sont souvent dans des zones industrielles loin de tout.
Jouer la carte de l'environnement et de l'économie d'eau, c'est l'exemple de la franchise de lavage auto l'Eléphant Bleu qui incite les clients à venir dans ses centres équipés plutôt que de laver sa voiture chez eux mais cette enseigne ne recrute plus que si vous disposez de terrains.

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 10 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 14 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 16 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 06/03/10 01:00

Les franchises qui recrutent