Les français vont vers l'ouest et le sud

La migration est nette d'après les dernières enquêtes de l'Insee. Elle confirme l'installation de nombreux compatriotes dans les régions de la côte Atlantique et des bords de la Méditerranée.

Les modalités du recensement ont été modifiées depuis 2002. Désormais l'Insee procède à des enquêtes annuelles qui permettent d'actualiser régulièrement l'évolution démographique de la France. Ainsi depuis trois ans de mise en place du nouveau système les statisticiens observent les mutations des régions, des départements et de grandes villes. Les informations données par ces recensements successifs sont de précieux outils pour les acteurs économiques puisqu'ils permettent de connaître de manière très actualisée les flux migratoires, les pyramides des âges, les taux d'activité et les profils des populations par localisations.

L'Insee a même publié une projection démographique à l'horizon 2030. Cette étude donne un aperçu de la France d'après-demain : une carte qui ouvre des perspectives aux responsables d'entreprises. Les enquêtes annuelles soulignent les disparités régionales entre zones de croissance et zones en recul, grâce au solde entre naissances et décès et aux flux migratoires. Le littoral atlantique est le grand gagnant avec le Sud au détriment du Centre et du Nord Est. Les régions voient progresser ou réduire leur richesse mais aussi leur marché, tant au plan quantitatif qu'au plan qualitatif.

On observe une mobilité croissante de la population française qui contribue à hauteur de 25 % aux évolutions démographiques. Néanmoins la France reste le pays européen le plus sédentaire puisque l'on compte un petit 2 % de nomades potentiels tandis que les déplacements dans les autres pays de l'Union Européenne représentent 80 % des mutations internes... L'Ile de France est la championne en terme de nomadisme : à elle seule elle accueille un migrant sur quatre. En fait la ligne allant de la Basse Normandie à la Franche Compté sépare la France qui se dépeuple de celle qui profite d'une croissance démographique.

Plutôt que de s'installer dans les villes, la population s'installe majoritairement au vert. Le budget des ménages se réorganise en conséquence : les frais de transport et les dépenses d'aménagement des logements prennent le pas sur les postes liés à l'alimentation ou le vêtement.

Le taux d'emploi permet aussi à l'Insee de mesurer le pouvoir d'achat de la population. Ainsi le taux, en hausse, de femmes actives influence-t-il les achats d'articles de mode... Devant l'Ile de France, c'est aux Pays de Loire que revient la palme de l'activité professionnelle, les autres régions performantes étant l'Alsace ou la Région Rhône-Alpe, profitant à la fois d'une démographie croissante et d'un bon développement économique. Au contraire le Nord-Pas-de-Calais cumule les handicaps : difficultés économiques et recul démographique.

Dominique Deslandes

Découvrez d'autres actualités sur la franchise

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 16 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 20 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 22 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 04/02/08 01:00

Les franchises qui recrutent