Les français observent les prix

L'inflation baisse-t-elle ? Les consommateurs français n'en ont pas le sentiment. Nombre d'entre eux ont l'impression de trop payer certains produits.
Une enquête du Credoc, réalisée en septembre 2008, montre que la hausse des produits alimentaires peut être la répercussion de l'augmentation du coût des matières premières essentiellement pour les 18-24 ans et les plus de 75 ans. Les consommateurs de 35 à 74 ans sont très sceptiques, cela donne 70 % des sondés, les plus gros consommateurs, qui pensent majoritairement que les prix sont peu soumis au coût des matières premières... Une opinion qui semble confirmée par le mouvement plus récent des producteurs de lait...
En revanche les marques de distributeurs remportent tous les suffrages concernant la justesse des prix : 80 % des interrogés pensent qu'ils sont justes. Mais ils ne sont que 16 % à estimer que les marges des distributeurs sont raisonnables et près de 80 % à les juger importantes ou excessives. Il est clair que la suspicion vient de la méconnaissance du calcul des marges, qui semblent toujours trop importantes...
Les promotions très accrocheuses paraissent le plus souvent suspectes également. Ainsi face à une offre du type un produit acheté, un produit gratuit, la plupart se demandent si le prix habituel est correct, même s'ils sont satisfaits de profiter d'une telle affaire.
Et 53 % des consommateurs sondés pensent que le distributeur ne fait pas un geste en faveur du pouvoir d'achat. Cela confirme le sentiment de certains distributeurs qui refusent des variations de prix trop fortes pour ne pas perturber l'estimation du juste prix par le client.
Ainsi, pour le consommateur, il semble qu'un Iphone ne devrait pas coûter 500 euros, alors que 250 g de café arabica équitable peuvent être au prix de 2,50 €.

Dominique Deslandes

 

Articles similaires

Ce que vous devez savoir sur le métier de courtier

par MA et JS - 9 jours

Profil du courtier qu'il soit franchisé, salarié ou entrepreneur isolé Le courtier se charge d'analyser le besoin de son client afin de lui trouver l'offre la plus adaptée sur le marché en respectant son budget. Il devra rentrer en négociation si...

Le secteur de l’ameublement profite pleinement de la dynamique de celui de l’immobilier

par HK - 18 jours

Porté par l’excellente reprise du secteur de l’immobilier, le secteur de l’ameublement a passé une belle année 2016. La tendance se confirme pour l’année en cours avec une progression exceptionnelle pour certaines enseignes dont la franchise Archea.

La distribution de loisirs créatifs en forte progression

par HK - un mois

Une étude publiée par Xerfi et intitulée « Le marché et la distribution de loisirs créatifs - Innovations, communautés virtuelles, percée des acteurs non spécialisés : analyse et perspectives du marché à l’horizon 2018 » révèle que le secteur se p...

Informations clés

  • Crée le: 23/12/08 01:00

Les franchises qui recrutent