Les entrepreneurs attendent plus des aides publiques

Le cabinet d'expert-comptable Ernst & Young a recueilli les impressions des dirigeants d'entreprises, sur les actuelles aides publiques au développement octroyées aux entreprises.
Malgré la reconnaissance de l'utilité de ces aides étatiques, 70 % des entrepreneurs dirigeants des PME ou des ETI, pensent qu'elles sont peu et même pas efficaces. En cette période de difficultés économiques, ces aides publiques ont pourtant engendrées une dépendance des entreprises à leur égard et elles sont devenues déterminantes dans les décisions d'investissement.

Complexité et multiplicité des aides

Ce n'est pas moins de 6 000 milles dispositifs différents qui ont été mis en place autour de ces aides et qui nuisent profondément à leur cohérence et à leur lisibilité. Le nombre d'aides publiques et beaucoup trop importants, les dispositifs d'acquisition sont complexes, il n'y a pas vraiment de listes exhaustives, tout cela freine, voire empêche, l'identification et l'accès à ces aides.
Seules aides facilement adoptées par les entrepreneurs : les aides à l'innovation. C'est surtout le crédit d'impôt qui est plébiscité parce qu'il est porté par un seul interlocuteur et il est facilement lisible donc simple d'accès. Par contre les aides à l'export ne sont pas appréciées car mal identifiées et parfois même concurrentes.

Propositions à présenter au gouvernement

Le cabinet Ernst & Young, après avoir longuement écouté les entrepreneurs lors de cette étude a formulé un ‘ensemble de pistes de réflexion' qui seront présentées au Gouvernement. Entre autres, les principaux points traités seront la création d'un passeport d'entreprise pour simplifier les procédures, la régionalisation, mais aussi un renforcement de l'efficacité de l'aide à l'export.
D'après un article paru dans ‘Les Echos du Business', du 7 mars 2013

Articles similaires

Services à la personne : les avantages accordés par la loi de finances 2017

par HK - 19 jours

Un communiqué de presse d’Age d’Or Expansion S.A., franchiseur du réseau Age d’Or Services, détaille les nouveautés de la loi de finances 2017 : avantage fiscal étendu pour le recours aux services à la personne, augmentation du CICE et baisse de l...

RSI, cotisations: ce qui change pour l’entrepreneur indépendant dès le 1er de l’an 2017

par Sonia Tajouri - 20 jours

Le fonctionnement même du RSI change. Les assurés ne vont pas forcément s'en rendre compte car il s'agit surtout d'un changement mais cela permet de clarifier en interne une organisation bien complexe. La désignation d'un responsable unique du rec...

Quelles clauses dans un contrat de franchise ?

par HK - 30 jours

La rédaction du contrat doit faire l’objet d’une grande attention afin que ses clauses soient en harmonie avec les exigences françaises et européennes en matière de concurrence. Voici ce en général les clauses d'un contrat de franchise.

Informations clés

  • Crée le: 20/03/13 01:00

Les franchises qui recrutent