Les enseignes interrogées

Une étude montre des dirigeants volontaires et pragmatiques, mais qui ont la tête dans le guidon et sont trop orientés sur le court terme.

L'analyse a été réalisée par Berto Taëb de Managing Partner Carré Associates France. Elle s'appuie sur un taux de réponse supérieur à 10 % donc 65 enseignes sur 700 contactées. De grands enseignements peuvent en être retirés pour des perspectives à l'horizon 2010.

Le portrait robot du dirigeant d'enseigne est plutôt flatteur : volontaire, ayant confiance en son concept et son réseau, pilotant son affaire en étant beaucoup sur le terrain avec l'aide d'outils adaptés, ayant l'ambition de se développer... Le revers est que parmi les dirigeants interrogés certains semblent être un peu trop pris par leur activité et n'ont pas le temps de s'ouvrir à l'extérieur ni de prendre le nécessaire recul pour la réflexion. On pourrait même ajouter qu'ils ont le syndrome du court terme.

Deux remarques préalables sont à noter. Tout d'abord la plupart des questions mettaient en évidence la situation actuelle et une projection à 5 ans. D'autre part le management du réseau arrive en tête des préoccupations mais les dirigeants interrogés ont manifesté le souhait de pallier leur manque de benchmark par des attentes d'expertise forte sur des points clés tels que les seuils de taille critique pour passer à l'international ou l'ouverture à de nouveaux concepts.

Les trois grands enseignements donc sont d'abord la confiance en leur enseigne et en l'avenir, ainsi 51 % réinvestissent leurs profits dans l'entreprise. Le deuxième est que l'on peut se demander qui est le vrai client : parfois on constate que le client le plus important de l'enseigne semble être le réseau... On évoque plus d'uniformité, de centralisation pour 50 % des personnes interrogées. Enfin le troisième enseignement pourrait s'appeler " la boîte noire ", celle du challenge des nouvelles technologies face auxquelles les enseignes sont encore un peu perplexes, 60 % les voient comme une nécessité et non comme une opportunité...
Vu dans le compte-rendu du 1er Forum transversal de la distribution organisé par EdCom Saint-Ouen




 





Articles similaires

Master-franchise : le modèle marocain ?

par Hajer Kacem - 4 jours

Soutenu par les pouvoirs publics marocains et boosté par les nouvelles habitudes de consommation au royaume, le secteur de la franchise conna...

L'importance de la formation pour un franchisé

par Dominique Deslandes - 18 jours

La relation d'un franchiseur et d'un franchisé s'appuie notamment sur la formation, elle doit commencer entre la signature du contrat de fran...

Etre plurifranchisé ou multifranchisé

par dd - 20 jours

Ouvrir plusieurs points de vente en franchise pour accroître ses bénéfices, cela paraît simple. Certaines conditions sont cependant à respect...

Informations clés

  • Crée le: 09/06/06 02:00

Les franchises qui recrutent