Les enseignes du commerce associé fêtent leurs 40 ans

D'une idée qui s'est développée dans les années 60 pour faire face aux nouveaux mastodontes de la grande distribution, le Commerce Associé a su devenir, en 40 ans, un modèle gagnant, créateur de valeur et d'emploi, affichant des performances supérieures à celles du marché.

Entrepreneurs indépendants, les commerçants associés sont responsables de la bonne marche de leur entreprise. Ils ont toutefois choisi de se regrouper, sous statut coopératif, au sein d'une structure commune, le groupement de commerçants associés. Ils en sont à la fois les actionnaires décisionnaires et les utilisateurs. L'implication des associés dans les décisions est l'élément qui différencie le plus les groupements des autres formes de commerce.

Aujourd'hui, les groupements de commerçants associés ont atteint l'étape la plus aboutie de leur évolution, celle de la mise en place d'enseignes communes fortes et reconnues. Demain, dans un commerce plus complexe, plus exigeant, international, les atouts naturels et historiques des groupements de commerçants - la force du réseau, l'implication des Hommes et les valeurs des PME - constitueront des leviers de croissance imparables pour renforcer leur position de leaders.

Depuis 40 ans, les groupements de commerçants associés ont gagné, d'années en années, des parts de marché et occupent des positions leaders dans un bon nombre de secteurs du commerce. Si, en 1963, ils représentaient moins de 5% du commerce de détail français, leur part de marché atteint en 2003 20%, dont 8,5% pour les groupements membres de la Fédération. Le Commerce Associé pèse ainsi plus de  30,6 milliards d'euros de chiffre d'affaires, soit une croissance de 6,5% en 2002 (périmètre constant), supérieure à celle du marché, 1,7%. Malgré une conjoncture atone, cette croissance a permis en 2002 de créer des emplois. Les Enseignes du Commerce Associé emploient en effet, au 1er janvier 2003, 145 000 personnes (+ 2,9%). Le Commerce Associé, facilitateur et promoteur de l'entrepreneuriat, constitue par ailleurs un formidable vivier de 15 700 entrepreneurs individuels.

Communiqué de presse de la fédération du commerce associé

 

Note de ac-franchise.com :

Ne pas confondre les deux voies complémentaires que les indépendants ont pour lutter contre les grands groupes succursalistes. D'un côté les coopératives et groupements regroupés sous la bannière de la fédération du commerce associé et de l'autre la Franchise regroupée sous l'égide de la fédération française de la franchise.

ac-franchise.com accueille naturellement les deux façons de promouvoir les indépendants même si nous ne pouvons pas nous permettre d'avoir un nom aussi long que ac-franchise-coopérative-groupement.com, ce que chacun peut comprendre.

Articles similaires

Certaines franchises aident à réussir les travaux de rénovation énergétique

par HK - un mois

Faut-il se contenter de strict minimum ou au contraire envisager le logement dans son ensemble lors de travaux de rénovation énergétique ? Comment gérer le budget alloué à ces travaux et dans quelle mesure l’année de construction in...

Le pain, un aliment qui reprend ses titres de noblesse

par HK - 3 mois

Après avoir été la base de l’alimentation dans le moyen âge, le pain a connu une période moins glorieuse caractérisée par une production trop...

Evolutions dans le diagnostic immobilier.

par ST - 5 mois

Evolutions dans le diagnostic immobilier. Source Franchise Defim Le CREP, une obligation pour les bâtiments con...

Informations clés

  • Crée le: 19/06/03 02:00

Les franchises qui recrutent