Les enfants ont l'œil sur leurs montures

Environ dix millions de paires de lunettes pour enfants sont vendues par an, soit 12 % du marché en volume. Pour prendre leur place dans ce marché et le développer, les enseignes d'optique doivent particulièrement bien cibler les attentes des enfants et de leurs parents.

Les comportements d'achat peuvent globalement être répartis en deux catégories : jusqu'à 6 ans, les parents choisissent plutôt des montures solides, sécurisées et ludiques ; à partir de cet âge, l'enfant y ajoute son mot avec un penchant très net pour les produits " mode " et les marques. Voilà qui explique que l'opticien consacre en général 30 % de son offre aux montures " confortables " et 50 % aux licences.

Parmi ces produits " mode ", les enfants accordent la part belle aux montures qui ressemblent à celles de leurs parents, de forme rectangulaire et en métal notamment. Il ne s'agit pas pour autant de les copier totalement, au risque de les voir jugées trop fragiles par les parents et implacablement rejetées.

Deuxième difficulté : le prix. Car malgré le choix de la marque, les parents ne sont pas prêts à débourser autant pour une paire enfants que pour une paire adultes. Le panier moyen pour la première tourne autour de 157 euros contre 313 euros pour la seconde. La solution peut alors se trouver dans la mise en place de forfaits, qui peuvent d'ailleurs prendre des formes diverses : appliqués sur l'entrée de gamme ou sur toute la gamme ; l'offre d'un second équipement pour l'achat d'une monture et de deux verres...

Le ludique, le coloré et les marques, sont donc clairement les pistes d'avenir. Mais le marché peut aussi largement se développer vers le segment du solaire puisque seulement 27 % des enfants en sont équipés.

Vu dans LSA


Articles similaires

Ce que vous devez savoir sur le métier de courtier

par MA et JS - 12 jours

Profil du courtier qu'il soit franchisé, salarié ou entrepreneur isolé Le courtier se charge d'analyser le besoin de son client afin de lui trouver l'offre la plus adaptée sur le marché en respectant son budget. Il devra rentrer en négociation si...

Le secteur de l’ameublement profite pleinement de la dynamique de celui de l’immobilier

par HK - 21 jours

Porté par l’excellente reprise du secteur de l’immobilier, le secteur de l’ameublement a passé une belle année 2016. La tendance se confirme pour l’année en cours avec une progression exceptionnelle pour certaines enseignes dont la franchise Archea.

La distribution de loisirs créatifs en forte progression

par HK - un mois

Une étude publiée par Xerfi et intitulée « Le marché et la distribution de loisirs créatifs - Innovations, communautés virtuelles, percée des acteurs non spécialisés : analyse et perspectives du marché à l’horizon 2018 » révèle que le secteur se p...

Informations clés

  • Crée le: 26/03/04 01:00

Les franchises qui recrutent