Les délais d'attente en caisse au coeur d'une étude Ifop/Wincor Nixdorf

Nous publions à nouveau cet article suite aux questions des internautes
Alors que les clients d'hypermarchés consacrent en moyenne 1h57 à leurs courses alimentaires, ceux des supermarchés 1h28 et ceux des supérettes 50 minutes, la question de l''attente en supermarché a fait l'objet d'une étude publiée en septembre 2010 par l'Ifop/Wincor Nixdorf*. Nous republions cet article suite aux questions des internautes.

Les Français "aiment bien" faire leurs courses alimentaires (41%), mais ne veulent plus attendre en caisse. 9 Français sur 10 fréquentent les hypermarchés (91 %) et les supermarchés (89 %) tandis que 61 % des personnes interrogées se rendent dans les supérettes et 65% dans les magasins de hard-discount.

Synthèse en quelques résultats...

avec des idées qui donneront sûrement la puce à l'oreille à quelques franchises de distribution alimentaire :
- 67 % des clients d'hypermarché estiment faire la queue plus de 10 minutes en caisse ;
- 49 % des clients de supermarchés estiment faire la queue plus de 10 minutes en caisse ;
- 66 % des clients de hard-discount estiment faire la queue plus de 10 minutes en caisse ;
- 43 % des clients de supérette déclarent patienter moins de 5 minutes en caisse ;
- 30 % des clients d'hypermarché ont déjà renoncé à un achat pour cause d'attente en caisse (dont 13% plusieurs fois) ;
- pour plus de 90 % des Français, la qualité de service n'est plus un critère différenciant (hors Internet) ;
- 70 % des Français souhaiteraient pouvoir scanner les produits au fur et à mesure du remplissage de leur chariot pour ne pas avoir à le vider en caisse (mobile shopping) ;
- 30 % des Français utilisent Internet pour faire leur course, dont 23 % occasionnellement et 4 % seulement une fois par semaine ;
- 60 % des Français plébiscitent une amélioration du "cross canal" en grandes surfaces : commander sur Internet pour venir chercher ses produits au magasin ou afin de se faire livrer par son magasin de proximité.
* Méthodologie de l'enquête  : échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l'échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de l'interviewé) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI - Computer Assisted Web Interviewing) du 24 au 26 aout 2010.

Articles similaires

Les courtiers en crédit immobilier gagnent des parts de marché

par MA - 10 jours

On a constaté que la part de marché des courtiers a doublé en 10 ans et ils comptent, par ailleurs, en posséder la moitié d'ici à 10 ans. Philippe Taboret, président de l'Apic, interviewé par CBanque, revient sur l'état actuel du marché et les amb...

Le bio français en progression

par Hk - 11 jours

Le bio a le vent en poupe. De plus en plus de consommateurs se tournent vers les produits bio, de saison et locaux. Les chiffres de l’Agence Bio le confirment : le secteur a enregistré une hausse de 14,7% en 2015 par rapport à l’exercice précéde...

Innovation en magasin : Américains vs Européens, quelles différences ?

par HK - 22 jours

En Europe comme aux Etats-Unis, les magasins innovent afin d’offrir à leurs visiteurs une expérience client améliorée. Caisses automatiques, Wifi gratuit, Click & Collect, réalité virtuelle… le fournisseur de terrains et solutions d'enquêtes en li...

Informations clés

  • Crée le: 24/05/14 12:28

Les franchises qui recrutent