Les contrats jeunes ou les contrats

Les chefs d'entreprise peuvent embaucher en contrat-jeune depuis l'été 2002.

Le contrat "Fillon" est un contrat de travail exonéré de cotisations patronales destiné à inciter l'emploi des jeunes de 16 à 22 ans non titulaires du Bac. Ce dispositif ne prévoit pas d'efforts en faveur de la formation.

Avez-vous intérêt à recruter un contrat jeune ou un contrat qualification ? Voulez-vous recruter une main-d'oeuvre moins chère à cause du dégrèvement de charges ou voulez-vous former des jeunes pour les faire évoluer au sein de votre entreprise ?

Votre expert comptable pourra préciser le coût de chaque statut mais vous devrez tenir compte de paramètres que vous êtes seuls à posséder :

- coût à l'heure de présence réelle en entreprise sur l'année

- coût horaire par rapport au niveau de compétence requis

- coût de formation interne/externe par rapport à l'objectif de compétence recherché

- capacité de votre entreprise à fournir les compétences et à dégager le temps nécessaire au niveau de savoir-faire requis en comparaison avec une formation externe

- motivation et niveau d'adaptabilité de ce personnel que vous risquez de recruter en CDI avec le contrat "Fillon" mais qui pourrait avoir de moins grandes possibilités et volontés d'évolution que ces jeunes qui veulent passer par les contrats qualification pour progresser.

Malgré les critiques adressées à ce nouveau contrat, il semble que ce choix soit un atout au service de l'entreprise.

Articles similaires

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 2 jours

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Opportunités en franchise : créez votre entreprise pour moins de 50 000 euros

par HK - 6 jours

Le modèle de la franchise offre de très belles opportunités pour des porteurs de projet issus d’univers très diversifiés. Opportunités saisissables pour moins de 50 000 euros d’apport personnel pour certaines. AC Franchise vous aide dans vos re...

Ouvrir un magasin de bricolage, les opportunités en franchise !

par HK - 7 jours

Le marché du bricolage se porte très bien depuis la reprise enregistrée en 2015. Le secteur, qui génère près de 25 milliards d’euros par an, profite pleinement de l’essor du DIY.

Informations clés

  • Crée le: 19/02/04 01:00

Les franchises qui recrutent