Les consommateurs sont sensibles à la responsabilité sociale des entreprises

Une enquête mondiale a été menée, entre le 18 février et le 8 mars 2013, par la société Nielsen, auprès de 29 mille personnes, pour connaître la façon dont les consommateurs perçoivent et encouragent l'engagement responsable des sociétés. 

Valeur partagée

La valeur sociétale d'une entreprise n'est pas indépendante de sa valeur économique. Le titre d'un ouvrage de John Mackey et de Rai Sisodia explique bien ce nouveau concept : « potentiel inné des affaires pour générer un impact positif sur le monde. »
La Responsabilité Sociale des Entreprises est bien vue des consommateurs, même si les français sont moins sensibles à ce sujet que leurs homologues de 58 autres pays. D'après la société Nielsen, il y aurait 50 % des consommateurs qui par le choix de leurs achat, tiennent à récompenser les sociétés engagées socialement et dans le développement durable.


Mais encore faut-il que l'engagement social des sociétés soit connu du grand public. Seulement 36 % des citoyens estiment connaître cet engagement. Mais contradictoirement, 43 % d'entre eux déclarent avoir dépensés plus en faveur des entreprises responsables.
Les sociétés engagées et les marques engagées peuvent donc faire passer leur message en ciblant aussi bien une société jeune qu'une société moins jeune, même si la réaction des consommateurs face à l'engagement responsable des sociétés varie suivant la tranche d'âge. D'après la société Nielsen, ce serait les consommateurs de moins de 30 ans qui seraient les plus enclins à récompenser les entreprises engagées socialement. La tranche d'âge allant de 40 à 54 ans évolue aussi dans ce sens puisqu'en 2011 ils étaient 38 % à être favorable à cet engagement contre 50 % aujourd'hui.
45 % des hommes sont prêts à cibler leurs achats pour récompenses les entreprises engagées conte 41 % des femmes.

Lisez aussi
La responsabilité environnementale en franchise
Vive les franchises qui agissent pour l'environnement !
Quand les entreprises s'engagent pour l'environnement



Des consommateurs engagés

L'engagement du consommateur est en train de devenir une lame de fond irréversible et les entreprises doivent s'adapter pour répondre à cette nouvelle prise de conscience planétaire.
Le nouveau comportement social démontre que, de plus en plus, les consommateurs sont engagés et qu'ils sont de plus en plus conscients en ce qui concerne le développement durable. Les achats éthiques montent également en force. Il faut donc que les dirigeants d'entreprises démontrent de plus en plus leurs efforts de transparence et de traçabilité. C'est un engagement qui portera ses fruits sur le long terme. L'entreprise la mieux adaptée à son environnement sera plus apte à faire face à la concurrence et deviendra plus pérenne.

Les européens à la traine

Les régions mondiales touchées par la crise réagissent différemment à ce contexte d'engagement. Nic Covey déclare « dans les pays où le scepticisme envers la responsabilité sociale d'entreprise est élevé, le combat est ardu. » Il y aurait 41 % des citoyens européens qui penseraient que l'influence des sociétés serait négative sur l'économie générale.
D'après cette enquête il ressort que les européens comme les français, ainsi que les belges, les finlandais, les hollandais et les croates seraient les peuples les moins prêts à augmenter leur dépenses pour encourager les sociétés socialement responsables.
Par contre dans les pays d'Asie, tels que la Thaïlande, l'Indonésie ou les Philippines, plus de 2/3 des consommateurs sont prêts à encourager les sociétés engagées quitte à payer plus.

A propos de Nielsen

Cette société mondiale d'information Niels en Nielsen Hildings N.V est spécialisée en informations marketing et consommateurs d'audience. Son siège est à New-York mais elle est présente à travers le monde sur environ une centaine de pays.

Articles similaires

Les courtiers en crédit immobilier gagnent des parts de marché

par MA - 9 jours

On a constaté que la part de marché des courtiers a doublé en 10 ans et ils comptent, par ailleurs, en posséder la moitié d'ici à 10 ans. Philippe Taboret, président de l'Apic, interviewé par CBanque, revient sur l'état actuel du marché et les amb...

Le bio français en progression

par Hk - 10 jours

Le bio a le vent en poupe. De plus en plus de consommateurs se tournent vers les produits bio, de saison et locaux. Les chiffres de l’Agence Bio le confirment : le secteur a enregistré une hausse de 14,7% en 2015 par rapport à l’exercice précéde...

Innovation en magasin : Américains vs Européens, quelles différences ?

par HK - 21 jours

En Europe comme aux Etats-Unis, les magasins innovent afin d’offrir à leurs visiteurs une expérience client améliorée. Caisses automatiques, Wifi gratuit, Click & Collect, réalité virtuelle… le fournisseur de terrains et solutions d'enquêtes en li...

Informations clés

  • Crée le: 05/09/13 02:00

Les franchises qui recrutent