Les chômeurs créateurs ou repreneurs

La première remarque est que la volonté de se mettre à son compte peut être forte chez le demandeur d'emploi et n'est pas vécue comme un dernier recours. 59 % d'entre eux disent que leur projet était antérieur à leur situation. Cependant la création d'entreprise est vécue majoritairement comme la possibilité de créer son propre emploi (68 %), ce qui explique la taille modeste des sociétés créées en 2004 : 85 % ont un seul salarié, 13 % en ont deux, 4 % de 3 à 5 et seulement 2 % ont plus de 5 salariés. Pour le reste rien ne distingue véritablement les entreprises créées par les chômeurs des autres, ainsi le commerce et les services arrivent en tête des secteurs privilégiés.
Dominique Deslandes





Articles similaires

Ouvrir une franchise de cuisine : Quelles opportunités ?

par MA - 1 jour

Le segment de la cuisine a repris de plus belle depuis 2016. le marché devrait continuer sur cette tendance. Si vous êtes intéressé de vous lancer sur ce marché prometteur, n'hésitez pas à en savoir davantage à propos de ces enseignes qui recruten...

Ouvrir un commerce alimentaire en franchise, quelles pistes ?

par ST - 4 jours

Le secteur du commerce alimentaire est vaste. Un candidat à la création d’entreprise a le choix entre s’orienter vers le marché de l’alimentation de proximité, de la boulangerie, de la chocolaterie, de l’épicerie fine, de l’alimentation animale ou...

Les services aux entreprises : Quelles opportunités en franchise ?

par HK - 14 jours

Le secteur des services aux entreprises, en progression depuis plusieurs années, offre de très belles opportunités d’implantation. Pour vous aider à cerner ce marché et les enseignes qui y opèrent, nous vous exposons quelques données clé du ma...

Informations clés

  • Crée le: 16/11/04 01:00

Les franchises qui recrutent