Les bases de la franchise

Si elle comporte de nombreux avantages, la franchise n'en impose pas moins des obligations pour chacun des partenaires, franchiseur ou franchisé, comme dans toute collaboration étroite.

Les obligations du franchiseur sont de fournir :
- un ensemble de signes de reconnaissance de la clientèle dont l'enseigne, bien sûr mais aussi les codes couleurs, la façon d'identifier la marque, etc...
- un concept reliant l'enseigne à une collection de produits et services et  une façon des les vendre
- un savoir-faire utile transmis au franchisé
- une assistance constante.

Nul ne peut être franchiseur sans être propriétaire ou sans avoir la jouissance d'une marque, d'une enseigne et sans en offrir la jouissance à ses franchisés. Ainsi, c'est au franchiseur qu'il appartient d'agir en contrefaçon lorsqu'une atteinte est portée à sa marque. Il serait aussi stupide de se prétendre franchiseur sans avoir d'unités pilotes, c'est-à-dire des unités qui appartiennent au franchiseur et qui illustrent parfaitement - et non pas à peu près - et avec succès le concept à reproduire. Sans cette condition ne prétendons plus faire de la franchise mais de la concession ou de le licence d'enseigne par exemple..... Il est possible parfois de créer un réseau sans pilote mais pas de prétendre reproduire un succès et transmettre un savoir-faire complet et évolutif.

Savoir-Faire, assistance, zone exclusive...

Le savoir-faire est le coeur même de la franchise. Sans savoir-faire, il n'y a pas de franchise. Ce savoir-faire  doit être entendu comme un ensemble d'informations pratiques non brevetées, résultant de l'expérience du franchiseur et testées par celui-ci. L'ensemble doit être substantiel, identifié et confidentiel autant que faire se peut.

L'assistance technique débute dès la signature du contrat. Elle peut prendre de multiples formes : la formation initiale puis continue du franchisé et de son personnel, la prestation d'ingénierie (parfois même avant la signature du contrat), les plans type d'aménagement du magasin et d'assortiment des produits, l'organisation de campagnes de publicité, le conseil juridique, la gestion d'un service contentieux commun à tout le réseau, la mise en place d'un centre logistique, la fourniture d'un compte de résultat type.

L'exclusivité territoriale n'est pas obligatoire. Toutefois, la majorité des contrats de franchise la prévoit. Cette clause permet au franchisé de développer son entreprise avec plus de sérénité puisqu'elle lui assure que le franchiseur ou d'autres franchisés ne chercheront pas à vendre les mêmes produits à l'intérieur d'une zone géographique qui réservée.

Il faut noter cependant que l'étendue de la zone initialement définie peut être amenée à évoluer (le plus souvent dans le sens d'une diminution) en fonction de la stratégie commerciale du franchiseur, de sa notoriété et de sa clientèle.


BP et JS

Articles similaires

Vérifiez ce qui est publié sur votre réseau sur ac-franchise.com

par ACF - 9 jours

L’annuaire ac-franchise.com est le plus complet avec 2400 fiches réseaux (franchise, concession, coopératives, etc, etc.) mais aussi le plus riche en détails. Il est donc consulté par 130 000 visiteurs chaque mois.

La multi-franchise : une opportunité sous conditions

par Audrey Caudron - 10 jours

Il est tentant pour un entrepreneur en franchise de profiter de la réussite de son premier point de vente pour en ouvrir d’autres dans le mêm...

Quand l’exclusivité territoriale s’applique de fait

par Martine Malaterre - 17 jours

L’exclusivité territoriale qui consiste à garantir au franchisé une zone où le franchiseur n’implantera pas d’autres unités n’est pas obligatoire dans le contrat de franchise et ne peut entrainer une nullité de ce contrat en cas de ...

Informations clés

  • Crée le: 30/10/14 05:15

Les franchises qui recrutent