Les avantages du régime de la micro entreprise

Pour démarrer, la solution de la création sous le régime de la micro-entreprise apporte des avantages non négligeables et vous permet ainsi, en restant hors du casse-tête administratif des tenues de comptes et des déclarations fiscales complexes, de vous consacrer l'esprit libre à l'exploittation de votre projet.

Principaux avantages : 

Le premier des avantages est la simplification des formalités administratives par la dispense de nombreux documents comptables.
Pour la comptabilité vous avez juste à tenir un livre-journal qui reprend date par date les recettes et les dépenses, presque identique aux comptes d'un ménage. Vous n'avez pas de déclaration de bénéfices professionnels à remplir.
Vous devez aussi avoir un registre annuel des achats si vous exercez une activité de vente de marchandises. Donc si vous relevez des bénéfices industriels et commerciaux (BIC), vous êtes dispensé d'établir un bilan et un compte de résultat.
Au cas où vous seriez amené à vendre un élément de votre actif professionnel, vous êtes en principe soumis au régime des plus-values professionnelles, mais vous pouvez bénéficier du régime d'exonération des plus-values en faveur des petites entreprises. Si votre activité date d'au moins cinq ans, les plus-values sont ainsi exonérées en totalité à la seule condition que le montant moyen de vos recettes des deux dernières années ne dépasse pas 250 000 euros hors taxes pour une activité de vente ou 90 000 euros hors taxes pour les services ou professions libérales. Au-delà de ces seuils, l'exonération n'est plus totale mais partielle.
Enfin il semblerait que le régime de la micro entreprise étant soumis à une évaluation forfaitaire du bénéfice imposable, les contrôles fiscaux se font plus rares...
Dominique Deslandes 

Articles similaires

Devenir courtier en crédit

par Dorsaf Maamer - 9 jours

Avec un marché de l'immobilier très actif et un nombre croissant de particuliers faisant appel à un courtier, le métier a assurément de beaux jours devant lui. L'entrée en vigueur d'un nouveau cadre réglementaire en janvier 2013 a favorisé l’augme...

Régler un litige avec votre banque

par LA - 9 jours

Vous n'êtes pas d'accord avec votre banquier ? Il peut arriver qu'un différend vous oppose à votre banque comme cela pourrait se produire avec n'importe quel autre commerçant. La cause de votre mécontentement peut correspondre à un réel

Le métier de courtier en crédit immobilier

par DM - 16 jours

Le courtier exerce l’intermédiation en vertu d’un mandat du client. Il joue donc le rôle d’intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement. Il peut exercer dans plusieurs spécialités dont le crédit immobilier, le rachat de crédits...

Informations clés

  • Crée le: 13/03/11 01:00

Les franchises qui recrutent