Les atouts et lourdeurs de la création en société

La constitution d'une société présente certains avantages surtout pour limiter la responsabilité de chacun, mais permet aussi d'atteindre le même but à plusieurs.

Par la création d'une société, la responsabilité des associés est limitée à leur apport. En principe... Il y a trois exceptions : en société en nom collectif, en cas de faute de gestion du dirigeant et enfin lorsque l'associé se porte, seul ou en couple, cautionne des dettes de l'entreprise ce qui est fréquent pour obtenir un prêt.

Adopter la constitution en société permet d'associer des apporteurs de capitaux. L'impact peut être psychologique pour les partenaires, qui y voient un gage de sérieux et de développement futur. Cela facilite aussi la continuité des affaires. Elle permet aussi de faire don de tout ou partie de ses titres en propriété, usufruit ou nue-propriété, en optimisant le poids fiscal de la transmission.

En souscrivant un pacte de conservation, la valeur imposable des biens transmis peut être réduite de 75 % en cas de donation ou de succession. Parmi les inconvénients, on peut signaler que les associés dépendent les uns des autres. La personne morale qu'ils créent a une dénomination sociale, un siège, un patrimoine, une organisation, une représentation propre... Ils doivent s'entendre pour réaliser le but commun, ce qui n'est pas toujours aussi simple que cela paraît.

Le capital est en principe déterminé par les créateurs, en fonction de leur projet. Dans certaines sociétés, un minimum est prévu : 37 000 € pour les SA. Dans d'autres le montant est libre, comme la SARL.

DD

Lire aussi : Les 5 grandes étapes pour lancer son projet de création d'entreprise

Articles similaires

Les apports en société

par DD - 3 jours

Les apports sont des biens ou des fonds que les associés mettent à la disposition de la société en vue de l'exploitation commune et en contrepartie desquels ils reçoivent des droits sociaux (parts ou actions) soumis aux aléas de la société

Devenir courtier en crédit

par DM - 12 jours

Avec un marché de l'immobilier très actif et un nombre croissant de particuliers faisant appel à un courtier, le métier a assurément de beaux jours devant lui. L'entrée en vigueur d'un nouveau cadre réglementaire en janvier 2013 a favorisé l’augme...

Régler un litige avec votre banque

par LA - 13 jours

Vous n'êtes pas d'accord avec votre banquier ? Il peut arriver qu'un différend vous oppose à votre banque comme cela pourrait se produire avec n'importe quel autre commerçant. La cause de votre mécontentement peut correspondre à un réel

Informations clés

  • Crée le: 13/05/10 02:00

Les franchises qui recrutent