L'envie de se faire plaisir dans un contexte économique difficile

Selon une étude annuelle réalisée par Ipsos/Steria à la demande du CNCC (Conseil National des Centres Commerciaux), les français déclarent aimer se faire plaisir en faisant les magasins, tout en essayant de réduire leurs dépenses et en gardant à l’esprit un seuil de dépense raisonnable. Leur nombre est de plus en plus croissant chaque année à attendre les soldes pour se procurer des vêtements de qualité à prix raisonnables (76% contre 71% en 2013). 86% d'entre eux préfèrent les achats "coup de cœur". 
Toujours selon cette étude, le centre commercial, en raison de la diversité des produits, serait l'endroit privilégié de 82% des français qui envisagent de faire les soldes. Mais à cause des contraintes budgétaires, 30% d’entre eux sont obligés de réduire leurs dépenses et ce même pendant les soldes.  

Les français privilégient les achats non-anticipés

95% des français sont motivés pour aller faire les soldes car ils espèrent "dénicher" la perle rare à un prix réduit. La chasse aux bonnes affaires reste donc la motivation principale en ces temps de crise. D'ailleurs 52% d'entre eux affirment vouloir s'y rendre dés le début des soldes. 86% des français interrogés déclarent souhaiter faire les soldes en effectuant des achats non planifiés. L'augmentation de 15 points par rapport à 2010 vient confirmer cette tendance de ces quatre dernières années. Le budget moyen dévoilé par ceux-ci (226€) voit une hausse de 18€ comparé à 2013. Mais bien que ce budget soit du même niveau que celui de 2012, il est encore loin de ceux des années précédentes. 

L'envie de se lâcher et la nécessité de surveiller son portefeuille

L'envie y est, mais les problèmes économiques demeurent un obstacle devant la volonté de consommer. Nous ne pouvons le nier, la crise reste bien présente dans l'esprit des français. Un nombre élevé d'entre eux croit qu'il est sujet à celle-ci (33% en 2014, +12 points par rapport à 2012). 42% des français persistent à croire que ce n'est pas fini, et que la crise ne fait que commencer. Plusieurs essayent donc de limiter leurs achats, environ 30% avouent le faire même en période de soldes. 

Articles similaires

La marque espagnole de prêt à porter Zara se développe uniquement en succursales

par Dorsaf Maamer - 12 jours

Née en 1975 à Coruña en Espagne, Zara est la marque phare du Groupe Inditex, leader mondial de la confection textile. Elle compte aujourd'hui plus de 2100 magasins implantés dans 88 pays. L'enseigne espagnole de prêt-à-porter jouit d'une très gran...

Ouvrir une franchise de services à la personne

par Martine Malaterre - 12 jours

Sur les 36 195 organismes de services à la personne recensés au 1er janvier 2017 par la base de données NOVA, 79,5 % étaient des entreprises (dont des autoentrepreneurs des franchisés et des isolés). Le marché des services à la personne doit son...

Ce que vous devez savoir sur le métier de courtier

par MA - 26 jours

Actuellement, on trouve des courtiers aussi bien dans le secteur de l'assurance qu'en immobilier ou encore en marchandises. Il joue le rôle d'intermédiaire entre ses clients et les entreprises afin de répondre à leurs besoins.Les franchises de cou...

Informations clés

  • Crée le: 15/08/14 06:50

Les franchises qui recrutent