L’emplacement de votre franchise : un critère important pour réussir

Le meilleur concept de franchise sera voué à l’échec s’il n’a pas trouvé le bon emplacement même si la localisation du point de vente sera plus ou moins « vitale » selon votre activité.
Si vous vous lancez dans une franchise de mode, le centre ville ou le centre commercial s’impose (même entouré de concurrents, le flux de clients potentiels sera à son maximum). Si vous développez une franchise d’aide à la personne, une rue adjacente à un boulevard suffira à condition qu’il y ait parkings proches ou station de bus /métro tout près.
Si vous vous lancez dans une franchise restauration rapide, vous optez en général pour un emplacement dans une zone commerciale, un complexe de cinéma, une zone d’activité tertiaire ou une université par exemple
Les coûts sont évidemment très différents d’un endroit à l’autre. Il faut donc tenir compte de critères de sélection objectifs et votre enveloppe budgétaire. Mode d’emploi ....

Les critères de sélections de l’emplacement

C’est normalement le franchisé qui cherche son emplacement mais de plus en plus de franchiseurs aident les futurs franchisés et valident leur choix. Ce n’est pas un coup de cœur pour une boutique dans un quartier que vous aimez mais un choix raisonné.

Les 4 types d’emplacement urbains sont classés suivants les critères suivants :
N°1 =  les grandes rues piétonnes de centre-ville

N° 1 bis = les rues adjacentes aux voies1 
N° 2 = les commerces de quartier  (Ceux-ci plus ou moins éloignés du centre mais avec une forte population qui correspondent bien aux commerces de proximité ( supérette d’alimentation, boulangerie, pizzeria, laverie automatique, etc…Un bureau de poste ou une banque avec distributeur ou une station-service, sont des plus.)
N° 3 = mal placés, ils sont parfois "à l'abri du commerce"
Un bon emplacement doit comporter le plus possible de critères déterminants en rapport avec votre enseigne et drainant un maximum de population toute la journée.

Déterminer la zone de chalandise

La zone de chalandise es la zone géographique de provenance des clients, potentiels ou réels. Les définitions de ces zones sont très variables suivant le type d'activité (boulangerie de quartier, concessionnaire auto, grande surface...) et sont en général distinguées par des critères d'accessibilité  et de temps : 5 mn à pied, 10 en voiture, en métro, etc Elle peut être calculée avant l'implantation du magasin, pour définir le meilleur emplacement, ou après, pour optimiser les méthodes marketing (communication, signalétique, géomarketing - adaptation de l'offre en fonction de la géographie...). 
Après analyse de ces données,  vous pourrez définir l’emplacement idéal et partir à la recherche du local de manière concrète et efficace.

Trouver le local en tenant compte d’autres critères

Les critères visuels et la surface. Votre boutique se voit de loin, Super, la vitrine est-elle suffisamment grande (taille), l’accessibilité (trottoir pour les piétons et parking environnants), la surface commerciale proprement dite  et les possibilités de stockage (à évaluer avant), son adaptation aux normes architecturales du réseau et leur coût.  Il doit évidemment correspondre aux contraintes techniques de votre concept (restauration avec ventilation par exemple). le coût de la mise aux normes réseau est un poste budgétaire à ne pas sous-estimer car souvent il faut tout casser et tout recréer.

L’investissement financier pour le bail doit tenir compte qu'un point de vente doit être rentable.  Partant de ce postulat évident que ne renierait pas Monsieur de la Palisse, le coût de votre loyer de bail commercial ne devra pas dépasser un certain seuil sous peine de mettre votre entreprise en danger. Lors de votre business plan, ne le sous-estimez pas. Les prix des loyers sont très différents selon que vous vous installez à Paris- par an et par m2- (rue de Rivoli le loyer va jusqu’à plus de 3500 euros tandis qu’à Brest il ne dépasse rarement 700 euros). En milieu de tableau : centre ville rue de Béthune à Lille 2000 euros  comme Rue Ste Catherine à Bordeaux.

Pour trouver votre local

Pour trouver le local, il y a les professionnels de l’immobilier commercial, les petites annonces, Internet et le démarchage direct ; déambuler dans le quartier visé, repérez et faites des offres, ça peut marcher. Certains réseaux proposent des emplacements aux franchisés.
Si vous êtes déjà propriétaire de votre fonds de commerce, vous avez un avantage (connaissance du quartier et clientèle existante) à condition que le concept que vous aurez choisi soit en adéquation.



Articles similaires

La FNAIM s’engage pour la revitalisation des centres-villes

par ST - 17 jours

Réunis à Saint-Malo, quelque 90 adhérents de la FNAIM ont partagé leur expérience sur la location et la vente de biens commerciaux. Plus qu’une occasion de se rencontrer, l’évènement a permis d’avancer des propositions pour la redynamisation des a...

De l’importance de l’emplacement pour réussir en franchise

par Martine Malaterre - 5 mois

Un concept de franchise ne réussira que s’il s’implante là où ses clients potentiels sont les plus nombreux. Une évidence peut-être mais dont il faut tenir compte quand on se lance car au-delà de la pertinence de l’enseigne sur son marché, s’insta...

Définir ma zone de chalandise

par Dominique Deslandes - 5 mois

Vous devrez vous intéresser à la zone géographique qui sera impactée par l'ouverture de votre point de vente. Certains critères sont à vérif...

Informations clés

  • Crée le: 17/08/16 06:43

Les franchises qui recrutent