L'économie solidaire attire en local

On assiste à un véritable engouement des collectivités locales pour l'économie sociale et solidaire, notamment dans les régions.

On estime à 760 000 entreprises employant 2 millions de salariés le secteur de l'économie sociale en France selon le Conseil des entreprises, employeurs et groupements de l'économie sociale (Ceges). S'y ajoutent des dizaines de milliers d'associations prenant en charge des activités relevant de l'économie solidaire pour l'insertion ou le commerce équitable. Ce qui les unie est le refus de la logique de développement reposant sur les seuls critères de rentabilité.

Actuellement cette démarche bénéficie du soutien de nombreuses collectivités locales. Ce sont des thèmes ayant la faveur des assemblées d'élus de gauche mais pas seulement. Néanmoins les conceptions de ce type d'économie sont très variables, voire contrastées.

Certaines collectivités mettent l'accent sur l'insertion des populations en difficulté, la priorité est alors de rationaliser l'organisation du secteur associatif. La ville de Senart mène par exemple une expérience d'insertion de jeunes ayant un projet de création d'entreprise et sert de modèle pour d'autres villes grâce à l'association nationale des groupements de créateurs.

Le Ceges et la Confédération générale des sociétés coopératives ouvrières de production investissent quant à elles davantage sur la capacité des entreprises solidaires à voler de leurs propres ailes. Il s'agit d'éviter qu'elles soient absorbées par le secteur marchand traditionnel, à se condamner à l'assistance des collectivités et par là-même aux déficits... Une association, France Active, fédère des fonds d'investissement régionaux qui accorde des prêts à 2 % et cible des entreprises ayant vocation à gagner de l'argent.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Dossier : Être franchisé d'un jeune réseau : Est-ce un bon plan ?

par Julien Cadoret - 3 jours

Pourquoi rejoindre un réseau de franchise naissant plutôt qu'un réseau mature à priori plus rassurant ? Les jeunes réseaux exercent une attraction sur les candidats à la franchise.

4 jeunes réseaux de franchise qui recrutent

par DM - 3 jours

Les réseaux de franchise ont vu leur nombre doubler ces dix dernières années. La France, plutôt pionnière en matière de franchise, comptait en 2005 929 franchiseurs et 39 510 points de vente en franchise. En 2016, le nombre de franchiseurs a attei...

Les précautions à prendre avant d'intégrer un jeune réseau de franchise

par Julien Cadoret - 4 jours

Il se passe en moyenne 8 ans entre la création d’une enseigne et son lancement en franchise. Cette période permet au futur franchiseur de vérifier la solidité et la durabilité de son concept, de se constituer une assise financière ...

Informations clés

  • Crée le: 10/12/06 01:00

Les franchises qui recrutent