Le vin fait son marketing

Le bon produit c'est celui qui se vend, et on n'hésite plus aujourd'hui à utiliser les méthodes adoptées pour les yaourts ou les eaux minérales.

Tant que les marchés étaient capables d'absorber les stocks, on ne se posait pas de questions du côté des producteurs, mais aujourd'hui, avec la concurrence des vins étrangers, il n'est plus question de produire des vins sans se demander s'il correspond à la demande.

Ainsi voit-on exploser la vente en " bag in box " et celle des vins de cépage. Un producteur  du Sud-Ouest propose deux vins " légèrement perlants ", dans une bouteille de limonade à l'ancienne qui a reçu un très bon accueil au Canada, surtout auprès des jeunes et des femmes. Malmenés par la crise, les plus volontaires n'hésitent plus à utiliser des pratiques marketing comme associer Jean-Pierre Coffe pour vanter son produit ou adopter le bouchon à vis plus pratique pour les vins de consommation courante.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Maroc : le royaume du low cost chic

par HK - 5 jours

Tati, Kiabi, LC Waikiki, nombreuses sont les marques dites low cost qui déploient leur réseau de franchise au Maroc. Un déploiement souvent ...

Restauration rapide : le défi de la qualité

par HK - 7 jours

La franchise de hamburgers, Five Guys, celle de burrito, Chipotle, de plus en plus d’enseignes de restauration rapide connues pour la qualité...

Les enseignes high tech en tête de l’omnicanal

par MM - 9 jours

Les leaders de la distribution de produits techniques et culturels ont très tôt pris conscience que pour faire face aux purs players du web i...

Informations clés

  • Crée le: 20/11/04 01:00

Les franchises qui recrutent