Le vin fait son marketing

Le bon produit c'est celui qui se vend, et on n'hésite plus aujourd'hui à utiliser les méthodes adoptées pour les yaourts ou les eaux minérales.

Tant que les marchés étaient capables d'absorber les stocks, on ne se posait pas de questions du côté des producteurs, mais aujourd'hui, avec la concurrence des vins étrangers, il n'est plus question de produire des vins sans se demander s'il correspond à la demande.

Ainsi voit-on exploser la vente en " bag in box " et celle des vins de cépage. Un producteur  du Sud-Ouest propose deux vins " légèrement perlants ", dans une bouteille de limonade à l'ancienne qui a reçu un très bon accueil au Canada, surtout auprès des jeunes et des femmes. Malmenés par la crise, les plus volontaires n'hésitent plus à utiliser des pratiques marketing comme associer Jean-Pierre Coffe pour vanter son produit ou adopter le bouchon à vis plus pratique pour les vins de consommation courante.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Ouvrir un terminal de cuisson en franchise

par MA - 4 jours

Il faut bien faire la différence entre boulangerie et terminal de cuisson. Voyons dans cet article le marché et ses tendances et l'avantage d'ouvrir un terminal de cuisson. Nous prendrons comme exemple la référence de ce marché, la franchise La Mi...

Franchise + Fenêtre = Opportunité sur un marché en croissance

par JC - 9 jours

Le marché de la fenêtre affiche des chiffres en hausse l'année dernière. Il constitue donc une opportunité de développement pour les entrepreneurs qui veulent lancer leur projet. Cependant, il est préférable de rejoindre un réseau plutôt que de dé...

Ce que vous devez savoir sur le métier de courtier

par MA et JS - un mois

Profil du courtier qu'il soit franchisé, salarié ou entrepreneur isolé Le courtier se charge d'analyser le besoin de son client afin de lui trouver l'offre la plus adaptée sur le marché en respectant son budget. Il devra rentrer en négociation si...

Informations clés

  • Crée le: 20/11/04 01:00

Les franchises qui recrutent