Le véhicule de société ....propre.... revient moins cher

Exonération de cartes grises dans certains départements, bonus-malus, aides à l'acquisition, amortissements plus rapide… Contribuent à rendre votre véhicule moins coûteux.

Il s'agit ici de véhicules fonctionnant à l'énergie électrique, au GPL (gaz de pétrole liquéfié) ou au GNV (gaz naturel véhicules) et de voitures hybrides. Vous aurez le plus souvent à vous renseigner sur l'émission de CO2, vous trouverez toutes les informations sur le site internet de l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maitrise de l'Energie).

Les avantages

Une aide est déjà accordée lors de l'achat : 2 000 euros versés à toute personne domiciliée en France. Le taux d'émission de CO2 doit être au maximum de 135 g par kilomètre. Cette même aide est donnée lorsqu'il s'agit de dépenses pour transformation d'un véhicule classique en véhicule propre. Ces travaux doivent être effectués par un professionnel agréé. Le taux d'émission de CO2 dans ce cas ne doit pas dépasser 150 g par kilomètre. Ces mesures sont valables pour tout le monde.
De la même façon le chef d'entreprise peut profiter pour sa société du bonus-malus accordé également au particulier. Le système se cumule avec la taxe sur les voitures de société (TVS). Une écopastille annuelle est due quand on achète un véhicule très polluant, émettant pour 2010 plus de 245 g de CO2 par kilomètre. Cette taxe, actuellement de 160 euros, est à payer la première fois  l'année qui suit l'acquisition et s'ajoute au malus dû à l'achat. Les sociétés payant la TVS en sont dispensées.  Quant aux voitures dont la carte grise porte la mention « handicap », elles sont exonérées du malus sur les véhicules polluants.
Concernant l'amortissement, dans le cas où l'on achète une voiture mise en circulation depuis1er juin 2004, si le taux de CO2 est supérieur à 200 g par kilomètre, l'amortissement est ramené à 9 900 euros au lieu de 18 300 lorsque le véhicule est propre…  De plus l'amortissement peut être plus rapide pour les véhicules non-polluants. Ainsi une entreprise qui en a acheté un avant le 1er janvier 2010 peut l'amortir sur douze mois seulement. Si la voiture fonctionne au superéthanol E85, elle peut avoir été achetée depuis le 1er janvier 2007. Sont concernés les accumulateurs et installation de charge des véhicules électriques, les équipements spécifiques… Au final leur carte grise doit mentionner : GP, GN, EL, EG, EN, EE et OL. Les amortissements en cours continuent de s'appliquer d'après la dernière loi de finance.
Enfin il y a de nombreux départements qui ont pris la décision de supprimer la carte grise pour les voitures propres, les renseignements sont donnés en préfecture.
Dominique Deslandes

N'hésitez pas à consulter toute l'actualité relative à la réglementation des affaires



Articles similaires

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 21 heures

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Opportunités en franchise : créez votre entreprise pour moins de 50 000 euros

par HK - 4 jours

Le modèle de la franchise offre de très belles opportunités pour des porteurs de projet issus d’univers très diversifiés. Opportunités saisissables pour moins de 50 000 euros d’apport personnel pour certaines. AC Franchise vous aide dans vos re...

Ouvrir un magasin de bricolage, les opportunités en franchise !

par HK - 6 jours

Le marché du bricolage se porte très bien depuis la reprise enregistrée en 2015. Le secteur, qui génère près de 25 milliards d’euros par an, profite pleinement de l’essor du DIY.

Informations clés

  • Crée le: 05/06/10 02:00

Les franchises qui recrutent