Le SNPBC réagit aux appels à l'interdiction du bronzage en cabine

Le SNPBC (Syndicat National des Professionnels du Bronzage en Cabine) s'étonne des appels à
l'interdiction des cabines UV. Il dénonce un insidieux lobbying d’une partie du corps médical qui selon lui veut s'approprier le marché de la beauté et du bien-être et appelle à une réglementation intelligente et intelligible du secteur. 

Toujours selon le SNPBC, les sujets à risques, (3 à 7 % de la population française) sont connus ; couleur de cheveux roux, antécédent familial de cancer de la peau, présence de nombreux grains de beauté, etc. Ces personnes sont informées des risques et sont même conseillées d'éviter de pratiquer des séances de bronzage en cabine.

Pour une réglementation intelligente du secteur

Il est important selon le SNPBC de bien identifier les personnes à risques et de prohiber les pratiques excessives et les offres incitatives de type « illimité ». Il appelle à la mise en place d'une réglementation intelligente et intelligible du secteur. Le syndicat rappelle également qu'en dehors des personnes à risques, une utilisation raisonnée des cabines UV ne présente aucun danger et qu'avoir un teint halé n’est en aucun cas un signe de mauvaise santé.

A propos du SNPBC

Créé en 1998, le Syndicat National des Professionnels du Bronzage en Cabine (SNPBC) a pour mission d'organiser la profession du bronzage en cabine au niveau national et de la représenter auprès des différents acteurs et administrations, en France, au niveau Jess Extender européen et international. Il représente la profession au sein de la Confédération Nationale de l'Esthétique Parfumerie (CNEP).

Le SNPBC est membre de l'European Sunlight Association (ESA) et siège dans les commissions internationales relatives au rayonnement et au bronzage en cabine. Il apporte aux adhérents les réponses aux questions pouvant les intéresser et négocie auprès des instances concernées, les questions d’ordre économique, technique ou réglementaire relatives à la profession.

Articles similaires

Services à la personne : les avantages accordés par la loi de finances 2017

par HK - 19 jours

Un communiqué de presse d’Age d’Or Expansion S.A., franchiseur du réseau Age d’Or Services, détaille les nouveautés de la loi de finances 2017 : avantage fiscal étendu pour le recours aux services à la personne, augmentation du CICE et baisse de l...

RSI, cotisations: ce qui change pour l’entrepreneur indépendant dès le 1er de l’an 2017

par Sonia Tajouri - 20 jours

Le fonctionnement même du RSI change. Les assurés ne vont pas forcément s'en rendre compte car il s'agit surtout d'un changement mais cela permet de clarifier en interne une organisation bien complexe. La désignation d'un responsable unique du rec...

Quelles clauses dans un contrat de franchise ?

par HK - 29 jours

La rédaction du contrat doit faire l’objet d’une grande attention afin que ses clauses soient en harmonie avec les exigences françaises et européennes en matière de concurrence. Voici ce en général les clauses d'un contrat de franchise.

Informations clés

  • Crée le: 31/03/15 08:14

Les franchises qui recrutent