Le secteur textile compose avec un partenaire géant : la Chine

Les médias nationaux l'ont assez répété lors de la visite du président chinois en France : la Chine incarne la croissance économique et la réussite en affaires.

Avec une croissance de 10% par an et un large accueil réservé aux industriels et aux capitaux étrangers, le phénomène chinois est désormais analysé en vue d'inspirer les économies occidentales ! L'occident copiant la Chine ? Ce "monde à l'envers" est pour bientôt.

La Chine fut d'ailleurs au coeur des débats de la dernière conférence de la Fédération internationale des industries textiles. Son directeur général, Herwig Strolz, prétend que ce pays a misé son développement sur l'industrie de l'habillement.

Les résultats mesurés tendent à vérifier cette hypothèse. La Chine est devenu le premier exportateur de textiles et de vêtements. Sa position de leader mondial du vêtement lui permet d'occuper 13% de sa population active sur ce secteur qui représente 10% de son PNB.

Autre preuve : l'empire du Soleil levant bat à plates coutures d'autres dragons pourtant connus pour leur industrie textile. L'Inde arrive derrière en ayant du mal à moderniser ses outils de production. Même perte de terrain pour le Pakistan, la Turquie, la Thaïlande, la Malaisie ou l'Indonésie...

La professionnels mondiaux du textile estiment que cette réussite chinoise est une bonne nouvelle. Elle va doper la concurrence et surtout générer des échanges commerciaux car la Chine aura besoin d'importer pour alimenter son industrie de l'habillement grandissante.

Le petit hic est que ce phénomène risque de tirer encore les prix vers le bas. La Chine marque des points en raison du faible coût de sa main-d'oeuvre...

Ce fut là un autre débat lors de la conférence de la Fédération internationale des industries textiles : se dirige-t-on vers une baisse continue des prix ou vers des produits textiles de plus en plus élaborés ?

La tendance va se dessiner dans les prochaines années. Il est vrai que les textiles intelligents arrivent sur le marché. Reste à savoir s'ils vont séduire un consommateur avant tout attiré par le prix...       

Vu dans le Journal du Textile (n°1773 du 5 janvier 2004)

Articles similaires

Monsieur Georges PLASSAT va quitter ses fonctions à la tête du Groupe Carrefour.

par Thierry FARAUT - un mois

"A son arrivée en 2012, il avait fait un constat précis et éclairé de la situation... Son action pendant ces 5 dernières années a ... remis certains fondamentaux au cœur de la stratégie. Le SNEC CFE-CGC, syndicat majoritaire au sein du collège cad...

Couple : comment réussir au travail ?

par Audrey Caudron - 4 mois

Via un entretien avec Sandrine Meyfret, sociologue, l’Express nous donnait les secrets des couples qui réussissent au travail, dans un contexte où il est souvent difficile de mener de front carrière professionnelle et épanouissement dans la vie fa...

Top 10 des articles les plus lus en 2016 sur AC Franchise

par Dorsaf Maamer - 7 mois

2016 s'est achevée ! Une année marquée par l'intérêt croissant des entrepreneurs et créateurs de projets pour la franchise. La France compte...

Informations clés

  • Crée le: 10/02/04 01:00

Les franchises qui recrutent