Le nouveau consommateur français veut de la qualité, des produits adaptés et du service !

Avec la crise, les habitudes de consommation des Français ont changé. C'est en tout cas ce que révèle une récente enquête d'Euro RSCG C&O sur ce thème, 89 % des personnes interrogées affirmant ressentir les effets de la crise sur leur façon de consommer. Au coeur de ce tournant, une sorte de retour à l'essentiel avec des consommateurs plus sélectifs, moins sensibles à la largeur de l'offre.

Des nouveaux clients qui adaptent leurs achats à leurs besoins !

Dans ce contexte, les modes de consommation seraient désormais davantage segmentés en fonction du pouvoir d'achat et de désirs spécifiques. Et si le prix reste un facteur décisif dans l'acte d'achat, l'exigence de qualité l'emporte dans les arbitrages.
Sélection, qualité, adaptation aux besoins certes mais service aussi ! Acheter ne suffit plus au consommateur français, il demande une valeur ajoutée : de l'accompagnement, du service et des nouvelles prestations (enseignes de sport donnant des cours de danse, boutiques spécialisées en arts culinaires proposant des cours de cuisine, ateliers bricolage dans des grands magasins de loisirs créatifs… Autant de concepts qui impliquent le consommateur autrement que comme acheteur !).
Vu dans Points de vente n° 1082

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 15 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 19 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 21 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 18/03/11 01:00

Les franchises qui recrutent