Le mariage demeure une valeur sûre pour les enseignes et franchises de prêt à porter

Le nombre de mariages est, certes, en baisse mais le panier moyen dépensé pour cet événement lui est en hausse. Un croisement des courbes qui donne aux enseignes et franchises de prêt à porter qui lui est dédié, de bonnes assises commerciales.

MOINS D'UNIONS MAIS PLUS DE BUDGET A DEPENSER DANS LES CHAINES ET FRANCHISES DU SECTEUR

Phénomène régulier depuis le score historique des 300 000 mariages célébrés en 2000, la décrue régulière des unions devant monsieur le Maire (241 000 en 2011) est due notamment à un creux dans la classe des trentenaires, l'âge moyen des mariés en France. Répercussion logique de la baisse significative des naissances dans les années 80. Une tendance qui, selon les spécialistes, devrait s'inverser dès 2013 … De quoi réjouir les enseignes du secteur.
Contrairement aux idées reçues, le Pacs qui, lui, va croissant (16 000 en 2000 – 196 400 en 2010) n'a pas joué en défaveur du mariage. Il est devenu comme une première « étape », une officialisation avant la lettre. Avec un budget moyen de 2000 € en hausse également, il intéresse lui aussi de plus en plus les enseignes spécialisées.

UN SECTEUR OU LES RESEAUX DE FRANCHISE TIRENT LEUR EPINGLE DU JEU

Selon les sources des organisateurs des grands salons parisiens consacrés au mariage et au pacs, le budget moyen estimé en 2011 s'élève à 12 000 € dont 1500 € à 2000 € pour la robe de mariée soit une progression de + 20% en cinq ans. Un marché qui pèse pour 4 milliards d'€ de chiffre d'affaires.
Davantage de budget veut également dire davantage d'attentes et de demandes côté services. Et le prêt à porter n'est pas le seul secteur à bénéficier de la manne commerciale. De nouveaux métiers comme les « wedding planner », traduisez des organisateurs, jusque-là réservés aux gros budgets font leur apparition sur desgammes de prestations plus modestes. D'autres secteurs comme la joaillerie, la coiffure, le maquillage, les soins beauté et détente ont ajouter des prestations « spéciales mariage » à leurs cartes. Services mais aussi délais… Tout doit être fluide, rapide et sans soucis, jusqu'à inclure des livraisons express pour les plus pressées. A l'initiative d'une jeune créatrice française Delphine Manivet, qui, pour répondre à cette demande, travaille avec des ateliers français et en collaboration avec La Redoute. Elle peut livrer en une semaine des robes de mariées clé en main pour un budget ne dépassant pas les 1200 €.
Si 80% des mariages ont encore lieu durant les périodes de printemps été habituelles, on voit émerger une tendance hors saison, timide mais prometteuse comme le souligne les responsables de la franchise Cymbeline. Conséquence, elle apporte aux collections de nouvelles gammes de vêtements comme les manteaux et manchons par exemple.

UN SECTEUR OU LES CHAINES ET FRANCHISES TENDENT A SE REGROUPER

Le nombre d'acteurs différents sur le marché du prêt à porter du mariage masque en réalité une grande concentration d'enseignes au sein de groupes à vocation internationale. C'est le cas par exemple du Groupe Sposa ou encore le Groupe Pronuptia propriétaire des franchises Pronuptia, Point Mariage et Complicité Paris. Un regroupement rendu nécessaire pour faire face au développement international devenu incontournable. En ligne de mire les marchés asiatique et notamment la Chine où l'enseigne a investit massivement. Certains conservent leur indépendance comme par exemple le réseau de franchise Hervé Mariage ou encore de jeunes créateurs qui n'hésitent pas à ouvrir leur propre atelier de création. Des modèles tendance aux modèles de toujours, l'embellie semble de mise pour un secteur d'activité qui refuse à tout prix la morosité.

Consultez aussi cet article qui traite du sujet : La franchise parie sur les mariées chinoises !
Vous souhaitez ouvrir une franchise de mariage ? Regardez alors les réseaux qui recrutent et faites votre choix en vous aidant de nos vidéos sur les franchises de prêt à porter.

Articles similaires

Ce que vous devez savoir sur le métier de courtier

par MA et JS - 5 jours

Profil du courtier qu'il soit franchisé, salarié ou entrepreneur isolé Le courtier se charge d'analyser le besoin de son client afin de lui trouver l'offre la plus adaptée sur le marché en respectant son budget. Il devra rentrer en négociation si...

Le secteur de l’ameublement profite pleinement de la dynamique de celui de l’immobilier

par HK - 14 jours

Porté par l’excellente reprise du secteur de l’immobilier, le secteur de l’ameublement a passé une belle année 2016. La tendance se confirme pour l’année en cours avec une progression exceptionnelle pour certaines enseignes dont la franchise Archea.

La distribution de loisirs créatifs en forte progression

par HK - un mois

Une étude publiée par Xerfi et intitulée « Le marché et la distribution de loisirs créatifs - Innovations, communautés virtuelles, percée des acteurs non spécialisés : analyse et perspectives du marché à l’horizon 2018 » révèle que le secteur se p...

Informations clés

  • Crée le: 10/08/12 02:00

Les franchises qui recrutent