Le marché du prêt-à-porter féminin resterait fragile en 2011

Selon une étude réalisée par le cabinet XERFI, spécialisé en études économiques sectorielles sur la distribution de prêt-à-porter féminin, la reprise ne sera pas pour 2011 malgré une légère reprise sur 2010. Ses prévisions sont même à la baisse avec une diminution de 2% en volume et près de 1% en valeur.....ce qui n'est pas si catastrophique, avouons-le.

Renouvellement du concept et nouvelle stratégie de vente

Pour les ménages dont le pouvoir d'achat stagne, les dépenses en vêtements des Français représenteront moins de 2% de leur consommation. Pour les distributeurs, à cette baisse de demande vient s'ajouter l'augmentation des matières premières comme le coton et l'augmentation du coût du travail des pays principaux approvisionneurs (Chine et Bengladesh). Côté centrales d'achat, l'heure est à la refonte de leur stratégie : approvisionnement (sourcing de proximité et adaptation de leurs prix), redéfinition de leur offre et de leur réseau de distribution.

Les experts de XERFI ont mis l'accent sur les stratégies mises en œoeuvre par les enseignes spécialistes de l'habillement. Pour les enseignes, spécialisées ou non de la mode femme, elle passe par une croissance interne en maillant le territoire, en modernisant les concepts de vente. Elle passe aussi par des opérations de fusions-acquisitions d'enseignes positionnées sur le même niveau de gamme comme la création du groupe SMCP qui regroupe les enseignes Sandro, Maje et Claudie Pierlot.

Les véadistes accentuent leur présence sur le Web. Les généralistes renouvellent leurs collections et l'enrichissent de marques en partenariat avec des créateurs. Ils se spécialisent sur des marchés de niche peu exploités (La Redoute a racheté l'enseigne de grandes Tailles Castaluna et Damartex le catalogue de PAP senior Afibel).
Presque toutes les enseignes de mode ont aujourd'hui leur site marchand. Cependant, le web représente une manière différente de consommer la mode  -site de déstockage, d'occasion, d'achats groupés- Ces derniers représentent une nouvelle forme de commerce et donc une concurrence supplémentaire pour les distributeurs de prêt-à-porter qui devront en tenir compte.

Le secteur de la mode vous attire ? Consultez les réseaux de franchise de mode et d'équipement de la personne qui recrutent.

Articles similaires

Les courtiers en crédit immobilier gagnent des parts de marché

par MA - 14 jours

On a constaté que la part de marché des courtiers a doublé en 10 ans et ils comptent, par ailleurs, en posséder la moitié d'ici à 10 ans. Philippe Taboret, président de l'Apic, interviewé par CBanque, revient sur l'état actuel du marché et les amb...

Le bio français en progression

par Hk - 15 jours

Le bio a le vent en poupe. De plus en plus de consommateurs se tournent vers les produits bio, de saison et locaux. Les chiffres de l’Agence Bio le confirment : le secteur a enregistré une hausse de 14,7% en 2015 par rapport à l’exercice précéde...

Innovation en magasin : Américains vs Européens, quelles différences ?

par HK - 26 jours

En Europe comme aux Etats-Unis, les magasins innovent afin d’offrir à leurs visiteurs une expérience client améliorée. Caisses automatiques, Wifi gratuit, Click & Collect, réalité virtuelle… le fournisseur de terrains et solutions d'enquêtes en li...

Informations clés

  • Crée le: 14/04/11 02:00

Les franchises qui recrutent