Le marché du meuble reprend quelques couleurs

Le meuble renaît avec la croissance même si c’est un frémissement. Avec une progression de 2,1% en valeur sur le premier semestre 2015, cela pourrait presque faire oublier le recul des 4 dernières années et les moins 3,8% de 2013. En juin, l’activité sur le marché du meuble a repris fortement, les ventes ont progressé de 6,9% en valeur. Mais les soldes d’été devraient encore se confirmer comme ayant été la principale source de croissance du marché en 2015

Tous les créneaux ne s’en sortent pas uniformément

Une filière dynamique : la cuisine et notamment les franchises de cuisine et surtout  SoCoo'C, Mobalpa . Ce créneau tire la reprise avec une augmentation de 5% des ventes, l’aménagement de la cuisine dans l’hexagone a encore un bel avenir même si les Français sont confrontés à des arbitrages budgétaires ce qui tire le marché vers le bas La literie tire aussi les résultats vers le haut avec  3 % de progression. Par contre, les meubles de salon ne réussissent pas à dépasser 1 à 1,5% et on observe une stagnation du mobilier de salle de bains.
Débloquer les PEL pour acheter du mobilier : une idée pour sauver les meubles
C’est une demande des industriels de l'ameublement (Unifa), par la voix de Dominique Weber son président,  que d’élargir l’ utilisation des PEL (plan épargne logement destiné à l’achat d’immobilier) et pouvoir débloquer 10 000 euros pour acheter du meuble. Objectif : relancer l’activité de la filière en grande difficulté qui emploie pas moins de 125 000 personnes. Même si cette mesure n’a pas trouvé d’écho suffisamment favorable auprès des députés, elle pourrait être remise sur le tapis
.

Des initiatives pour redonner du tonus au secteur

Une campagne de communication sur le web pour sensibiliser les Français à l’importance de la déco et donc du mobilier chez soi : c’est sur ce thème de la « meublothérapie » que des conseils déco seront donnés à un million de Français durant un an. Autre initiative, un fond de soutien à la filière bois.  Les fabricants, apporteront 1 million d’euros à bpifrance pour soutenir la filière bois-ameublement ainsi doté d’un total de 26 millions pour financer des projets de développement.

Articles similaires

Définir ma zone de chalandise

par Dominique Deslandes - 1 jour

Vous devrez vous intéresser à la zone géographique qui sera impactée par l'ouverture de votre point de vente. Certains critères sont à vérif...

Les matières premières du cordonnier

par Dorsaf Maamer - 2 jours

Peau animale transformée par des traitements chimiques et mécaniques et apprécié depuis toujours pour sa durabilité et son confort, le cuir e...

Une nouvelle dimension pour les animations en magasin

par Martine Malaterre - 3 jours

Séduire le consommateur via des animations magasin n’est pas nouveau et a toujours fait partie du marketing. Cependant, face aux exigences d’un client multicanal et hyper-connecté, ces opérations avaient été un peu délaissées.

Informations clés

  • Crée le: 12/10/15 08:00

Les franchises qui recrutent