Le marché des services domestiques en pleine expansion

Une étude Mercer Management Consulting 2005 voit une accélération d'ici à 2010 du marché des services à la personne et à l'habitat qui représente en France 63 milliards d'euros environ.

Aujourd'hui ce marché est constitué de 51,8 milliards d'euros de dépenses pour les services à l'habitat et 11,3 milliards d'euros pour les services à la personne. Depuis 1988 on constate une augmentation de l'ordre de 5 %. Elle devrait encore progresser jusqu'en 2010 allant jusqu'à une croissance de 7 % l'an pour l'habitat et 10 % pour la personne. Les créneaux peuvent être beaucoup plus diversifiés que ce que l'on peut imaginer, en effet certains services sont insuffisamment développés en France. Ainsi concernant l'habitat on peut ajouter aux classiques interventions liées aux réparations domestiques ou à la sécurité, celles qui concernent le nettoyage, l'entretien à la carte comme le jardinage ou la gestion d'un déménagement.

Divers facteurs socio-démographiques vont amplifier la demande. Le nombre de familles mono-parentales ou de célibataires s'accroît, la population vieillit et le temps consacré aux loisirs augmente. D'où des possibilités d'interventions plus diversifiées. A quoi s'ajoute la montée de l'utilisation des nouvelles technologies avec de nouveaux services comme la maintenance ou la télésurveillance.

La difficulté du secteur est sa forme très polymorphe, le marché des services domestiques est atomisé avec une multitude d'acteurs spécialisés ou d'associations - certains ayant toutefois clairement pignon sur rue tels ADHAP Services (Aide à domicile Hygiène et Assistance aux Personnes). On peut aujourd'hui parier sur une consolidation rapide. Les fournisseurs de services collectifs comme l'eau ou l'énergie sont susceptibles de se positionner sur les services à l'habitat comme l'ont fait leurs homologues britanniques. De même les acteurs de l'assistance - assurance ou du secteur mutualiste sont attendus dans l'aide à la personne.  Accor et Sodexho Alliance devraient intervenir dans ce secteur.

Par ailleurs des mesures sont prises par les pouvoirs publics. Sous l'impulsion du Ministre Jean-Louis Borloo, le plan de développement des services à la personne a pour objectif de créer environ 500 000 emplois nouveaux en trois ans. Une simplification des procédures d'agrément est en cours d'élaboration et trois décrets détaillent les modalités du plan. Le premier va permettre aux entreprises et associations de délivrer certains services dans toute la France par l'obtention d'un seul agrément national.  Le deuxième précise la liste des activités donnant lieu, à partir du 1er janvier prochain, à des exonérations de charges sociales. Le dernier fixe les modalités de mise en œuvre du chèque emploi-service universel (Cesu) qui constituera un titre de paiement simplifié et pourra être adopté par les entreprises au 1er janvier également. Les entreprises et associations existantes ont anticipé la publication des décrets en demandant l'élargissement de leur zone d'agrément au territoire national. Une dizaine d'initiatives ont déjà été lancées autour de l'Union nationale des associations de soins et services à domicile (Unassad), de l'Association d'aide à domicile en milieu rural (ADMR) et des Caisses d'Epargne. La dynamique est créée...

Dominique Deslandes

Articles similaires

Maroc : le royaume du low cost chic

par HK - 5 jours

Tati, Kiabi, LC Waikiki, nombreuses sont les marques dites low cost qui déploient leur réseau de franchise au Maroc. Un déploiement souvent ...

Restauration rapide : le défi de la qualité

par HK - 7 jours

La franchise de hamburgers, Five Guys, celle de burrito, Chipotle, de plus en plus d’enseignes de restauration rapide connues pour la qualité...

Les enseignes high tech en tête de l’omnicanal

par MM - 9 jours

Les leaders de la distribution de produits techniques et culturels ont très tôt pris conscience que pour faire face aux purs players du web i...

Informations clés

  • Crée le: 09/08/06 02:00

Les franchises qui recrutent