Le marché des cuisines et des salles de bains en France

Le marché des cuisines et des salles de bains en France représente un secteur-clé de l'habitat actuel. Ces deux nouvelles pièces à vivre de la maison d'aujourd'hui voient de nombreux acteurs se disputer le marché notamment les chaînes et franchises spécialisées qui rivalisent en plan de communication et de promotion pour tirer leur épingle du jeu.

LES TENDANCES DU MARCHE

Véritable phénomène de mode, la cuisine est désormais bien plus qu'une pièce « aux fourneaux ». Lieu de convivialité par excellence, elle est devenue une pièce de réunion et de réception pour la famille et les amis… ouverte sur le salon qu'elle supplante peu à peu. Un retour aux sources, certes, mais avec tous les équipements de la vie moderne qui gomment la notion de tâches ménagères : le nec plus ultra est d'y boire un verre tout en cuisinant. Ce phénomène sociétal qui fait du foyer une valeur-refuge, bénéficie en outre d'un taux d'équipements encore modeste en France : 58 % contre 80 à 90 % pour d'autres pays européens selon l'Institut de promotion et d'études de l'ameublement.
C'est un des marchés de l'ameublement qui connaît la plus forte croissance en 2011 avec une hausse de +6,6% en valeur, identique à celle de 2010. Les cuisines complètes représentent 56 % des ventes, contre 36 % pour les éléments seuls. La solution kit est à 58 % contre 42 % en assemblé. Il se vendrait chaque année plus de 800 000 cuisines équipées en France. A noter également que la prédilection des Français à acheter davantage d'électroménager a d'ailleurs conduit de plus en plus d'enseignes à élaborer des offres full package incluant le meuble, les accessoires, l'électroménager, la pose, les garanties. La défection de l'enseigne Vogica semble être une exception.

LE MARCHE DE LA SALLE DE BAINS EST EN DEVENIR

La salle de bains tend elle aussi à faire une percée remarquée. Elle rejoint la forte aspiration cocooning de la consommation habitat. Elle évolue vers un espace bien-être avec des équipements balnéo, détente, et ambiance pour que l'instant du bain soit aussi un instant pour soi. En 2011, le marché était en hausse de 1,9 % soit 284 millions d'€ en valeur (hors accessoires et équipements). 55 % des ventes concernaient une salle de bains complète, 45% des éléments séparés, 67 % étaient en kit et 33 % assemblées.
A noter que la part émergente des salles de bains a conduit des chaînes et franchises de cuisinistes à intégrer cette offre à leur catalogue. Il semblerait, selon certaines études, que la tendance devrait s'inverser. Le repositionnement sur son métier premier serait à termes le plus fructueux. Un point à suivre.

Vous souhaitez devenir franchisé et ce secteur vous intéresse tout particulièrement ? Découvrez les réseaux qui recrutent actuellement en France dans le secteur «Franchise cuisine»

Source chiffres : UNIFA – Mobiscope 2012
Article mis en ligne par Isabelle, Rédactrice AC Franchise

Articles similaires

Ouvrir un terminal de cuisson en franchise

par MA - 9 jours

Il faut bien faire la différence entre boulangerie et terminal de cuisson. Voyons dans cet article le marché et ses tendances et l'avantage d'ouvrir un terminal de cuisson. Nous prendrons comme exemple la référence de ce marché, la franchise La Mi...

Franchise + Fenêtre = Opportunité sur un marché en croissance

par JC - 14 jours

Le marché de la fenêtre affiche des chiffres en hausse l'année dernière. Il constitue donc une opportunité de développement pour les entrepreneurs qui veulent lancer leur projet. Cependant, il est préférable de rejoindre un réseau plutôt que de dé...

Ce que vous devez savoir sur le métier de courtier

par MA et JS - un mois

Profil du courtier qu'il soit franchisé, salarié ou entrepreneur isolé Le courtier se charge d'analyser le besoin de son client afin de lui trouver l'offre la plus adaptée sur le marché en respectant son budget. Il devra rentrer en négociation si...

Informations clés

  • Crée le: 07/06/13 02:00

Les franchises qui recrutent