Le marché de l’occasion : un secteur qui se développe !

Longtemps classé parmi les marchés « cheap », le secteur de l’occasion se libère de ses complexes et se valorise. Les mentalités ne cessent d’évoluer ; les français ne considèrent plus l’achat des produits d’occasion seulement comme un moyen de faire des économies, mais aussi comme une façon de consommer intelligemment et de respecter l’environnement. Dans un climat de concurrence aussi ardue que saine, la progression du secteur s’avère quasi-exponentielle aussi bien online qu’offline, cumulant  5.8 milliards d’€ de vente en 2015, soit 1% du commerce de détail, selon une étude publiée par Xerfi.

Le numérique, un partenaire et un concurrent

Les magasins physiques, toujours attractifs, se distinguent des sites internet, qui représentent entre 30 et 35% du marché, par leur capacité à présenter sur place toutes les informations relatives au produit et à répondre en direct aux sollicitations des potentiels acheteurs. Pour répondre à cette problématique, certaines enseignes proposent des garanties sur leurs produits et ce gratuitement. La franchise Ewigoréseau national d'agences spécialisées dans les transactions automobiles d'occasion entre particuliers, commercialise des garanties mécaniques sur le véhicule au travers d'un partenaire, en plus de proposer des solutions de financement et de gérer le changement de carte grise. Plusieurs enseignes d'occasion se servent des plateformes comme Le Bon Coin pour renforcer leur visibilité sur le web et mettre en avant leur offre. Le Bon Coin, accueille sur sa plateforme web plus que 19,9 millions de visiteurs uniques mensuellement en 2014. Il représente néanmoins, le meilleur exemple de la dualité concurrent-allié.

Une progression soutenue

Hormis le marché d’occasion de l’automobile, qui devançait depuis longtemps celui du neuf, la revente des produits d’occasion se développe à grande vitesse mais sans pour autant approcher le secteur du neuf. Ceci est expliqué en partie par les 47% des français qui ne s’y sont pas encore mis, mais qui pourraient s'y intéresser à moyen terme vu la multitude des offres alléchantes. Personne ne peut nier le rôle des réseaux de franchise d'occasion dans le développement du secteur. Avec les différentes enseignes de vente-achat, comme Cash Converters, Cash Express, Easy Cash, les achats se font comme dans les magasins du neuf. Le client a donc droit à une boutique propre et un personnel aussi agréable que qualifié.

Informations clés

  • Crée le: 28/03/16 11:28

Les franchises qui recrutent