Le manque de transparence des prix bas

Si les distributeurs ont joué le jeu, ils n'ont pas affiché clairement leur volonté en dépit de la loi Dutreil.

Comparer les prix est devenu un vrai casse tête si vous prenez en compte les bons d'achat et autres réductions qui peuvent y être associés.

En effet les distributeurs ont continué à offrir des bons d'achat plutôt que de répercuter l'intégralité de leurs efforts de baisses de prix qui est de l'ordre de 3,7 % sur les promotions au premier semestre 2006.

Il y a à cela plusieurs raisons. D'abord ils n'ont pas souhaité rendre visible la baisse conseillée par la loi, ensuite ils ne veulent pas donner le sentiment de brader les produits pour les grandes marques. Un prix net affiché sur étiquette semble suspect aux yeux du consommateur, même s'ils sont bas, il est habitué depuis plus de dix ans à bénéficier de réductions... Et pour le distributeur il est important de continuer à le faire bénéficier du système de fidélisation.

Dominique Deslandes

Articles similaires

Les courtiers en crédit immobilier gagnent des parts de marché

par MA - 14 jours

On a constaté que la part de marché des courtiers a doublé en 10 ans et ils comptent, par ailleurs, en posséder la moitié d'ici à 10 ans. Philippe Taboret, président de l'Apic, interviewé par CBanque, revient sur l'état actuel du marché et les amb...

Le bio français en progression

par Hk - 15 jours

Le bio a le vent en poupe. De plus en plus de consommateurs se tournent vers les produits bio, de saison et locaux. Les chiffres de l’Agence Bio le confirment : le secteur a enregistré une hausse de 14,7% en 2015 par rapport à l’exercice précéde...

Innovation en magasin : Américains vs Européens, quelles différences ?

par HK - 26 jours

En Europe comme aux Etats-Unis, les magasins innovent afin d’offrir à leurs visiteurs une expérience client améliorée. Caisses automatiques, Wifi gratuit, Click & Collect, réalité virtuelle… le fournisseur de terrains et solutions d'enquêtes en li...

Informations clés

  • Crée le: 29/11/06 01:00

Les franchises qui recrutent