Le jouet se joue des généralistes

Les chaînes succursalistes et les franchises sur le marché des jouets gagnent du terrain sur les hyper et supermarchés. En un an, entre 2000 et 2001, elles sont passées de 30,7 à 32,1 % de parts de marché. Et le Syndicat français du jouet annonce une progression d'environ deux points supplémentaires pour 2002. Les grandes surfaces alimentaires sont, elles, tombées de 46,2 à 43,8 % des ventes.

Comment expliquer une telle recrudescence des spécialistes ? D'abord plusieurs dizaines de boutiques dédiées aux jouets ont trouvé leur place sur le territoire. Ensuite, certaines enseignes comme JouéClub et La Grande Récré ont très largement augmenté leurs surfaces de vente.

Mais il demeure encore une ficelle à tirer pour entretenir ce chiffre d'affaires : équilibrer les ventes sur toute l'année et plus uniquement à l'époque des fêtes de Noël.

Séverine Grumiaux


Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 14 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 19 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 21 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 11/03/03 01:00

Les franchises qui recrutent