Le jouet se joue des généralistes

Les chaînes succursalistes et les franchises sur le marché des jouets gagnent du terrain sur les hyper et supermarchés. En un an, entre 2000 et 2001, elles sont passées de 30,7 à 32,1 % de parts de marché. Et le Syndicat français du jouet annonce une progression d'environ deux points supplémentaires pour 2002. Les grandes surfaces alimentaires sont, elles, tombées de 46,2 à 43,8 % des ventes.

Comment expliquer une telle recrudescence des spécialistes ? D'abord plusieurs dizaines de boutiques dédiées aux jouets ont trouvé leur place sur le territoire. Ensuite, certaines enseignes comme JouéClub et La Grande Récré ont très largement augmenté leurs surfaces de vente.

Mais il demeure encore une ficelle à tirer pour entretenir ce chiffre d'affaires : équilibrer les ventes sur toute l'année et plus uniquement à l'époque des fêtes de Noël.

Séverine Grumiaux


Articles similaires

Restauration rapide : le défi de la qualité

par HK - 18 heures

La franchise de hamburgers, Five Guys, celle de burrito, Chipotle, de plus en plus d’enseignes de restauration rapide connues pour la qualité...

Les enseignes high tech en tête de l’omnicanal

par MM - 3 jours

Les leaders de la distribution de produits techniques et culturels ont très tôt pris conscience que pour faire face aux purs players du web i...

Le pain, un aliment qui reprend ses titres de noblesse

par HK - 4 jours

Après avoir été la base de l’alimentation dans le moyen âge, le pain a connu une période moins glorieuse caractérisée par une production trop...

Informations clés

  • Crée le: 11/03/03 01:00

Les franchises qui recrutent