Le hard discount repart à la hausse

Après une stagnation à 13 % de parts de marché, il semble que le secteur bénéficie à nouveau de son attractivité auprès des consommateurs.

Les enseignes évoluent de manières différenciées mais gagnent majoritairement des parts de marché. On assiste à un véritable bond de Lidl, première enseigne de hard discount en France, qui aurait terminé le mois de février à +0,7 %.

Les hypermarchés ont peut être cru trop rapidement aux limites du genre et les hard-discounters se sont vite repris sur les prix, ils ont aussi élargi leurs gammes et introduit des marques nationales. Ils ont également ouvert 240 magasins en 2006.

D'ailleurs les politiques d'enseignes se sont différenciées à tel point qu'on ne peut plus considérer le secteur dans son ensemble. Lidl a fait sensation en introduisant des produits de marques nationales bousculant ainsi le concept dans ses fondamentaux. Leader Price a le plus souffert, il reste un cas particulier lié au départ programmé de la famille fondatrice.

L'urgence est de redynamiser la politique commerciale avec remise à plat de l'assortiment. Le prix reste pourtant le fil rouge et si le hard discount reprend des parts de marché c'est bien que la guerre des prix s'est un peu relâchée ces derniers mois. Mais il est clair que l'on voit arriver une nouvelle période de bagarre autour des prix, dans ce domaine les hard discounters ne peuvent agir davantage et risquent de demeurer passifs. C'est pourquoi ils veulent désormais se positionner sur la praticité, la proximité mais aussi, sauf Aldi, sur l'apport de service, même si la notion de fidélité est faible sur ce secteur.

Dominique Deslandes

Articles similaires

2016, une année forte pour le secteur de l'immobilier

par MA - 14 jours

L'année 2016 a été une année fructueuse pour l'immobilier qui a notamment enregistré une hausse de 11 % dans le secteur de la vente des logements anciens. Cette belle reprise du marché serait due à des taux d'emprunts historiquement bas et des pri...

La Silver Economy pour répondre aux besoins des Seniors

par Martine Malaterre - 18 jours

La Silver Economy se définit comme la réponse à des besoins d’une population qui vieillit. Un Français sur trois aura plus de 65 ans en 2020.

Fidéliser le client qui réclame

par Deslandes Dominique - 20 jours

Un client qui exprime son mécontentement est souvent une personne qui montre son attachement à une enseigne. Il est toujours possible d'avoir à affronter des clients insatisfaits, ce n'est pas une catastrophe, sauf si la colère augmente à votr...

Informations clés

  • Crée le: 06/06/07 02:00

Les franchises qui recrutent